Penske confirme son retour au premier plan

Tom German était-il l’homme de trop ? Il semblerait bien que oui. Depuis le coup de gueule de Kurt Busch a Richmond qui a vu l’éviction du premier cité, la Penske Racing se porte beaucoup mieux. Poleman à Charlotte, Brad Keselowski a décroché la victoire au Kansas, alors que Kurt Busch en pole au Kansas, à Pocono et au Michigan s’est imposé à Sonoma.

Lors de l’épreuve de Sonoma, première épreuve routière de la saison, les deux pilotes Penske ont terminé dans le top-10. Dominateur tout au long de l’épreuve Kurt Busch s’est imposé alors que Brad Keselowski, qui a su se montrer rapide lors des différentes séances d’essais s’est calé sur la même stratégie que le champion 2004 est cela a payé. Remonté jusqu’à la deuxième place avant le premier arrêt, Keselowski est ensuite resté dans la première partie du peloton et a réussi à assurer une dixième place.

Au classement général la bonne opération est indéniablement réalisée par Kurt Busch qui gagne trois places et se retrouve désormais au pied du podium à trente-quatre longueurs du leader du classement général. Brad Keselowski, s’il reste vingt-deuxième se rapproche de la vingtième place détenue par David Ragan, puisqu’il n’a plus que douze longueurs de retard sur le pilote Roush et sa victoire acquise au Kansas pourrait lui permettre de se qualifier pour les playoffs ce qui serait une première pour lui.

Maintenant que les bons résultats sont revenus et que les deux pilotes semblent sur la bonne dynamique, il ne leur reste qu’à continuer et dès ce week-end à Daytona où les deux hommes savent se débrouiller lors de ce genre de course. Pourquoi ne pas travailler ensemble tout au long de la course plutôt que d’aller chercher une alliance de fortune ?


facilisis quis, Donec risus. mi, ut neque. at ut libero