Jeff Gordon : ‘La plupart des pilotes ont leur partenaire de draft pour Daytona’

A en croire Jeff Gordon cela fait des mois que les pilotes savent avec qui ils vont rouler à Daytona. Les tractations se font à l’avance et non à la dernière minute.

Jeff Gordon : “Je suis sûr qu’il y a eu beaucoup d’appels de passés pour trouver son partenaire de draft, peut-être dès Talladega voire Daytona. Si vous n’avez pas énervé quelqu’un à Sonoma ça devrait aller.”

L’an dernier Jeff Gordon avait provoqué le mécontentement de plusieurs pilotes après en avoir sorti plusieurs à l’épingle notamment. Cette année il n’a pas reproduit la même erreur, en cas de besoin à Daytona ce sera un plus.

Jeff Gordon : “Contrairement à l’an dernier j’étais propre à Sonoma alors je n’ai pas trop d’ennemis pour ce week-end.”

Comme pour l’épreuve de Talladega son partenaire préférentiel sera son coéquipier Mark Martin, mais il discute avec d’autre pilotes pour savoir qui est prêt à travailler avec lui en cas de problème mécanique pour Mark Martin.

Jeff Gordon : “Nous avons effectué une très bonne course avec Mark Martin à Talladega et nous continuerons de cette façon à Daytona.”

Daytona est l’une des rares pistes sur lesquelles Mark Martin ne s’est jamais imposé en NASCAR Sprint Cup Series, il est donc prêt à travailler avec Jeff Gordon sextuple vainqueur sur cet ovale.

Mark Martin : “Il faut trouver le bon partenaire, celui qui pousse le mieux. C’est difficile. C’est mentalement difficile? C’est l’une des raison qui fait que j’aime ça. C’est un challenge cette nouvelle façon de courir que l’on ne voit pas tous les jours. Je sais que cela demande beaucoup pour s’y habituer, mais j’aime ça. J’attends avec impatience de retourner là-bas et de travailler avec Jeff.”

Gordon et Martin décideront ensemble qui sera le spotter des deux hommes lorsqu’ils travailleront ensemble. Lors de ces courses en duo il n’y a qu’un seul spotter pour les deux pilotes car celui qui pousse ne voit absolument rien.


Jeff Gordon : “Je ne suis pas un grand fan d’être sur la radio de quelqu’un d’autre quand je suis le pousseur. Cependant, vu le type de course je pense que c’est la meilleure façon de procéder. Il n’y a pas vraiment d’autre façon de faire. Il y a un spotter pour vous dire que faire.”

Le quadruple champion de la NASCAR Sprint Cup Series affiche clairement sa préférence. Il souhaite être poussé et avoir son spotter habituel, Jeff Dickerson, dans sa radio.

Jeff Gordon : “Quand vous n’êtes pas avec votre équipe c’est plus difficile de communiquer à la radio. J’aimerais être leader avec mon spotter pour pouvoir communiquer avec mon équipe, mais c’est un compromis et tout dépendra d’où nous serons sur la piste.”

Gordon a confirmé qu’il est très difficile de pronostiquer le vainqueur. Le pilote poussé peut-être victime d’une manœuvre de dépassement du pilote pousseur dans les derniers mètres. Cependant, tant à Daytona qu’à Talladega la course a été remportée par le pilote le plus proche de la double ligne jaune, c’est à dire celui qui était le plus à l’intérieur. Protéger l’intérieur à la sortie du virage n°4 du dernier tour devrait donc de nouveau être la clé du succès.

Jeff Gordon : “Comme nous l’avons vu à Talladega il y a beaucoup de stratégies différentes et de façons de jouer, mais la course sera excitante jusqu’au bout.”

mattis tristique venenatis, venenatis commodo ut