David Ragan se rachète de la plus belle des manières à Daytona

Enfin ! David Ragan a enfin décroché son premier succès en NASCAR Sprint Cup Series. Le candidat au titre de rookie de l’année en 2007 comptait deux victoires en NASCAR Nationwide Series, mais aucune en Cup, c’est désormais chose faite et pas n’importe où, à Daytona s’il vous plaît.

Lors du second, sur les trois possibles, green-white-checkered, David Ragan était en tête lorsque la neutralisation est arrivée, offrant à David Ragan sa toute première victoire en NASCAR Sprint Cup Series à l’occasion des Coke Zero 400 disputés sur le Daytona International Speedway.

En février David Ragan avait laissé passer sa chance en changeant de ligne avant la ligne de départ/arrivée lors d’un restart. Ce samedi il a bénéficié de l’aide de son coéquipier Matt Kenseth pour aller décrocher la victoire. La course a été neutralisée après le drapeau blanc brandi pour un gros accident.


Kenseth termine a la deuxième place devant Joey Logano, Kasey Kahne, Kyle Busch, Jeff Gordon, Kevin Harvick, Paul Menard, Juan Pablo Montoya et A.J. Allmendinger pour les dix premiers.

Si la course s’est bien finie pour David Ragan elle a en revanche été beaucoup plus délicate pour son coéquipier Carl Edwards qui en tentant, avec son partenaire de draft Greg Biffle, d’éviter un contact entre le duo Kurt Busch et Regan Smith est parti en tête à queue au tour 23 et est aller frapper le mur intérieur à la sortie du virage n°4. Après cet incident Edwards a respiré du monoxyde de carbone et a terminé à la trente-septième place à vingt-six tours du vainqueur.

Vainqueur des Daytona 500 en début d’année, Trevor Bayne n’a pu défendre ses chances jusqu’au bout puisque dès le cinquième tour il était poussé par Brad Keselowski, envoyant la Ford n°21 dans le muret extérieur. Lors de cet accident plusieurs pilotes furent impliqués à des degrés moindres, Denny Hamlin, Clint Bowyer, Jeff Burton, Jamie McMurray et Bobby Labonte.

Parti depuis la première ligne Bayne a un temps drafté avec Bowyer avant que ce dernier ne choisisse de travailler avec son coéquipier de la Richard Childress Racing, Jeff Burton.

Trevor Bayne : : “Il nous a lâché pour le 31 et nous savions que cela devait arriver. En retombant dans le peloton nous avons trouvé le 2. Il nous a poussé dans la ligne droite arrière. Ce genre de chose arrive ici. Cela arrive tout le temps, mais c’est difficile quand c’est votre voiture.”

Le big one tant attendu interviendra au 163ème tour lorsque Joey Logano poussera de travers Mark Martin. S’en suivra une pagaille générale impliquant bon nombre de pilotes dont Martin Truex Jr., David Reutimann, Casey Mears ou encore Landon Cassill.


Au classement général, Carl Edwards perd la tête, pour cinq points au profit de Kevin Harvick.

pulvinar ante. Sed ipsum commodo leo felis mi, libero tristique id