Montréal en grand danger

Les organisateurs de la NASCAR Nationwide Series à Montréal ont demandé une aide d’un million de dollars au gouvernement de la province du Québec afin de combler près des deux tiers du déficit qui s’élève à 1,6 million de dollars. Problème, le gouvernement à refusé.

Le promoteur, François Dumontier n’a pas convaincu de manière satisfaisante madame le ministre du tourisme, ce qui explique le refus.


L’absence de fonds suffisant pourrait sonner le glas de l’épreuve canadienne. Le contrat passé entre International Speedway Corporation d’une part et le circuit Gilles Villeneuve d’autre part a expiré le 30 juin.

Il y a quelques années Montréal avait perdu l’épreuve de Formule 1 ce qui avait forcé la ville a réagir car ce week-end était source de revenus importants du fait de la venue de touristes internationaux. Pour la NASCAR en revanche le maire semble imperturbable quand à la probable perte de la course.

Gérard Tremblay, maire de Montréal : “Des efforts ont été faits. C’est malheureux, mais peut-être y aura-t-il d’autres épreuves dans le futur.”

Le futur de l’épreuve canadienne semble bien compromis et l’épreuve du 20 août prochain risque d’être la dernière sur l’île Notre-Dame avant un bon moment.

Donec et, velit, libero suscipit neque. Nullam