Première victoire de la saison pour Brad Keselowski

En économisant son carburant dès le dernier restart sous drapeau vert, Brad Keselowski a réussi à résister à Kevin Harvick et Kyle Busch pour remporter vendredi soir les Feed the Children 300 l’épreuve de NASCAR Nationwide Series sur le Kentucky Speedway.

Pour remporter sa première victoire de l’année en Nationwide et la 13ème de sa carrière dans la série, Keselowski a devancé sur la ligne Harvick de 1.180 seconde. Busch a terminé la troisième place à 3.796 secondes derrière le vainqueur.

Kasey Kahne a coupé la ligne à la quatrième place suivi par le polesitter Elliott Sadler, qui prend la tête du championnat à Reed Sorenson qui n’a pu faire mieux que 17ème. Sadler mène désormais le classement général avec quatre points d’avance sur Sorenson après 18 courses cette saison.

Keselowski a expliqué que son calcul pour savoir la quantité de carburant qu’il avait économisé tenait plus de la loterie que d’une règle précise.

“J’aime expliquer que nous avons placé une jauge de carburant spéciale dans la voiture que j’appelle le culomètre. C’est mon cul ! La jauge de carburant c’est mon cul.”

Keselowski a également ajouté que le clean air s’était révélé crucial dans la performance de sa voiture.

“Nous étions très bien sur le premier run. Vous ne savez jamais si vous avez une voiture pour jouer la gagne, surtout quand une course se dérouler de jour et de nuit. J’étais beaucoup plus à l’aise avec en dehors du peloton et je l’ai dit à Todd (Gordon, son crew chief).”

Keselowski, qui a mené 132 tours, avait réussi à prendre plus de 2 secondes d’avances sur ses rivaux avant que Robert Richardson ne percute le mur extérieur au 133ème tour forçant les officiels à neutraliser la course une cinquième fois.

En faisant le choix de ne pas changer ses pneus et d’uniquement fait le faire le plein de carburant, Keselowski est ressorti premier de la ligne des stands devant Harvick et trois Chevrolets de la Turner Motorsports, pilotées par Mark Martin, Justin Allgaier et Sorenson.

Avec tous les pilotes essayant d’économiser leur carburant après le restart du 139ème tour, Keselowski a une nouvelle fois fait le trou à l’avant du peloton pour ne plus être inquiété jusqu’au drapeau à damier durant les 61 dernières boucles.

Les pilotes Ford Carl Edwards, Ricky Stenhouse Jr. et Trevor Bayne ont tous du repasser par leur stand pour ajouter un peu de carburant en fin de course. Stenhouse, troisième du classement général à 27 points derrière Sadler, a quitté le circuit frustré.

“Cela a été une soirée difficile. Notre voiture était rapide. Nous pouvions gagner, mais nous avons été une nouvelle fois battu par cette histoire de consommation. C’est chaque semaine la même chose. Nous allons devoir analyser cela à l’atelier.”

A noter que pour son 400ème départ en carrière Mike Wallace a terminé 16ème.

ut sit mattis efficitur. Donec diam quis, Curabitur ipsum ut lectus elementum