Nouveau châssis pour Jeff Gordon


Initialement il était prévu que le châssis principal de Jeff Gordon pour les LENOX Industrial Tools 301 était celui qu’il avait utilisé à Phoenix pour sa première victoire de la saison. Mais voilà ce châssis victorieux a été utilisé pour l’épreuve de Richmond et Jeff Gordon l’a démoli en percutant le mur intérieur.

En conséquence l’écurie a décidé de construire un nouveau châssis en y apportant quelques modifications.

Alan Gustafson : “Une sorte de 24.1. Le châssis qui a gagné à Phoenix a été détruit à Richmond alors j’espère que le nouveau est meilleur.”

Les ovales de Phoenix et de Loudon sont similaires. D’un développement d’un mile pour Phoenix, le Magic Mile est un peu plus long avec 1,058 mile. Les deux ovales sont également très plats. Du fait de ces similitudes l’écurie n°24 espère obtenir le même résultat.

Alan Gustafson : “Si on devait faire une comparaison je dirais que les virages n°3 et n°4 de Phoenix sont les plus proches de ce que nous allons avoir ce week-end. A Phoenix c’est dans ces deux virages que notre voiture était la meilleure.”

Jeff Gordon : “Dans ma carrière j’ai toujours été meilleur sur les ovales plats et je ne sais pas pourquoi. C’est une course que je suis impatient de disputer et sur cette piste j’ai beaucoup de confiance.”

En trente-deux départs sur l’ovale du New Hampshire, Jeff Gordon compte trois victoires, autant de poles, quatorze top-5 et dix-huit top-10. Il a également mené 1207 tours ce qui est le plus grand nombre pour un pilote sur cette piste.

Alan Gustafson : “Jeff Gordon est bon à Loudon. En fait il est bon partout.”

Jeff Gordon : “J’ai eu la chance de rouler au New Hampshire en Nationwide avant d’y venir en Cup. J’y ai bien roulé et j’ai connu le succès, puis ça s’est transféré en Cup. C’est un ovale plat, avec une trajectoire étroite des virages serrés. C’est une piste qui convient à mon style de pilotage et pour une équipe c’est un endroit où nous communiquons bien et c’est ce dont nous avons besoin pour rendre la voiture rapide.”

Au Kentucky le week-end dernier Jeff Gordon a décroché son cinquième top-10 lors des six dernières courses. Sur ce même intervalle de temps il est passé de la seizième à la septième place du classement général. Si la situation s’est améliorée il reste cependant du travail à accomplir.

Jeff Gordon : “Nous avons eu de bons résultats. Nous devons faire une bonne course et mener des tours pour avoir un bon résultat.”

Un peu comme à Phoenix ? Réponse dimanche.


Praesent Aenean venenatis luctus commodo dictum mattis consectetur id,