LENOX Industrial Tools 301 : faits marquants

Ryan Newman a remporté les LENOX Industrial Tools 301, sa quinzième victoire en 351 départs en NASCAR Sprint Cup Series.

Newman est devenu le treizième vainqueur différent cette année, soit autant que sur l’ensemble de la saison dernière. Le pilote de la Chevrolet n°39 compte également neuf top-10 cette année.

Ryan Newman compte désormais trois victoires et treize top-10 en dix-neuf participations sur le New Hampshire Motor Speedway.

C’est la seconde victoire d’une voiture frappée du n°39. Ryan Newman a signé ces deux succès.

La dernière victoire de Newman à Loudon remontait à septembre 2005, il s’était imposé devant Tony Stewart qui pilotait alors pour la Joe Gibbs Racing alors que Newman était à la Penske Racing.

Tony Stewart a pris la deuxième place, son quinzième top-10 en vingt-cinq courses à Loudon et son septième de l’année.

Il s’agit du meilleur résultat de Stewart cette année. Il s’était déjà classé deuxième à Las Vegas.

Cinq pilotes ont une deuxième place pour meilleur résultat cette année, outre Stewart, il y a Dale Earnhardt Jr., Clint Bowyer, Mark Martin et David Reutimann.

Il s’agit du premier doublé de l’histoire de la Stewart-Haas Racing.

La Stewart-Haas Racing est la troisième écurie a réaliser un doublé cette année après la Joe Gibbs Racing à Richmond (Kyle Busch et Denny Hamlin) et la Roush Fenway Racing à Daytona au début du mois de juillet (David Ragan et Matt Kenseth).


Pour la première fois depuis les Daytona 500 1989 (Darrell Waltrip et Ken Schrader pour la Hendrick Motorsports) une écurie fait le doublé tant en qualifications qu’en course.

Le 7 avril 1957 et l’épreuve de North Wilkesboro une écurie a fait un doublé en qualifications et en course dans le même ordre. Fireball Roberts avait fait la pole et remporté la course devant Paul Goldsmith, tous deux pour roulaient pour la DePaolo Engineering.

C’est aussi la première fois depuis Pocono en juin 2006 que le poleman s’impose devant celui qui était parti à ses côtés sur la première ligne. Denny Hamlin s’était imposé devant Kurt Busch.

Troisième, Denny Hamlin, a enregistré son huitième top-10 en onze participations sur le Magic Mile.

Bobby Labonte a signé son second top-10 de l’année après sa quatrième place obtenue lors des Daytona 500. C’est aussi son deux-cent-unième en carrière.

Carl Edwards a repris la tête du classement général avec sept longueurs d’avance sur Jimmie Johnson.

dictum efficitur. consectetur accumsan et, leo. elit. ut