AJ Foyt Entreprises tourné vers 2012 avec Honda

La nouvelle est tombée hier lors d’une conférence de presse menée par Honda Performance Development et A.J. Foyt Entreprises. L’écurie du premier quadruple vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis sera motorisée l’an prochain par les Japonais de Honda.


L’accord porte sur l’ensemble de la saison ainsi que pour toutes les voitures engagées lors des 500 Miles d’Indianapolis. Cette année, A.J. Foyt Entreprises n’engage qu’une seule monoplace, confiée à Vitor Meira mais la signature avec Honda a redonné un vent de fraîcheur à l’écurie qui cherche désormais un coéquipier au Brésilien.

C’est ce sur quoi nous travaillons.“, a avoué Foyt. “Nous avons un sponsor génial en la personne d’ABC Supply et engager une deuxième monoplace nous aiderait grandement.

Vitor est super pour nous et nous avons parlé à trois ou quatre pilotes qui pourraient faire en sorte d’améliorer les performances de la première voiture.

Du côté de son fils, Larry (Directeur d’A.J. Foyt Entreprises) dont la présence dans l’écurie de son père se fait de plus en plus sentir, le choix de Honda fut évident.

En visitant les ateliers de HPD, vous pouvez sentir que toutes les équipes forment une famille et c’est super de trouver des coéquipiers chez Honda.

L’écurie de Foyt rejoint donc Chip Ganassi Racing qui avait annoncé dans le cadre de l’Indy 500 sa signature avec le motoriste japonais. Mais si ce choix est tout-à-fait logique pour Honda, on pourrait se demander quel intérêt ont les japonais à motoriser une écurie qui n’a plus gagné depuis 2002 ?

La réponse se trouve dans le caractère du légendaire A.J.
Il partage beaucoup de traits avec Soichiro Honda, fondateur de l’entreprise : passionnés, dévoués dont le nom est synonyme de course automobile dans leur terre respective.“, déclarait Erik Berkman, Président de HPD.

Dans l’histoire de l’IndyCar, Honda a écrit l’une des plus belles pages de la discipline. Arrivé en 1994, Honda a remporté six championnats C.A.R.T. d’affilée avant de rejoindre l’IRL en 2003. Motoriste unique depuis 2006, aucun moteur n’a connu de panne à Indianapolis lors des six derniers Indy 500.

amet, Praesent tempus leo. eget neque. commodo diam luctus mi, risus