Honda Indy Edmonton : Présentation

Ce week-end l’IndyCar continue sa tournée canadienne. Après les rues étroites de Toronto, les pilotes d’IndyCar retrouvent les larges pistes de l’aéroport d’Edmonton pour ce qui sera la septième édition du Honda Indy Edmonton.


Suite à de nombreuses critiques portant sur les difficultés de dépassement et au besoin de l’aéroport de conserver des pistes ouvertes au trafic aérien, la ville d’Edmonton a procédé à d’importants travaux pour modifier le tracé afin de conserver sa place dans le championnat. D’un circuit sinueux et très technique, Edmonton est devenu très rapide avec deux longues portions à fond suivies par un gros freinage et quelques enchaînements qui seront franchis sur le 4ème rapport. Désormais, la configuration se rapproche davantage de Cleveland et nous devrions observer de nombreuses tentatives de dépassements sans toutefois sombrer dans le festival d’accidents que nous offert Toronto.

D’accidents justement, Will Power en a été victime il y a deux semaines. Contraint à l’abandon suite à une manoeuvre hasardeuse d’Alex Tagliani, le pilote Penske accuse un déficit de 55 points sur son rival Dario Franchitti. Nul besoin de préciser qu’une victoire est impérative pour l’Australien s’il souhaite conserver ses espoirs d’être titré au soir de Las Vegas. Pour se rassurer, il pourra s’appuyer sur ses faits d’armes ici même. Quasi-vainqueur en 2010, Power a décroché sa première victoire pour Penske en 2009 alors qu’il n’effectuait qu’un calendrier partiel. Alors fera-t-il tourner la chance dimanche ?

Autres victimes d’accrochages à Toronto, les deux Canadiens Paul Tracy et James Hinchcliffe. Pour le plus âgé des deux, Edmonton est synonyme de bons résultats. En six départs sur ce circuit, le champion ChampCar 2003 n’a jamais terminé pire que sixième. Après une course misérable il y a deux semaines, le pilote Dragon Racing doit absolument se racheter (une conduite également) devant ses supporters qui une nouvelle fois viendront en masse.

Mais attention au jeune Hinchcliffe aux dents longues. Le rookie a déjà montré qu’il n’avait pas froid aux yeux dans l’exercice de l’affrontement direct. Porté par une écurie Newman/Haas Racing au meilleur de sa forme, le jeune Canadien pourrait créer l’exploit sur ses terres et ramener son écurie sur la Victory Lane qu’elle n’a plus connu depuis 2008.

La course : Honda Indy Edmonton

La date et l’heure :Dimanche 24 juillet 14H heure côte-Est, soit 20H en France

Le circuit : Edmonton City Centre Airport, circuit urbain de 2,556 miles

La distance : 90 tours, soit 230,40 miles

Poleman 2010 : Will Power

Vainqueur 2010 : Scott Dixon

eleifend id sem, mi, suscipit Donec amet, ut