Austin Dillon s’impose à Nasvhille

Austin Dillon a dépassé Johnny Sauter à 23 tours de l’arrivée et n’a plus été revu. Le pilote de la Richard Childress Racing a remporté les Lucas Deep Clean 200 pour ce qui est sa première victoire cette saison.

Il s’agit de la troisième victoire en carrière pour Dillon et sa première depuis septembre 2010 et l’épreuve de Las Vegas.

Johnny Sauter a pris la deuxième place devant Timothy Peters, Nelson Piquet Jr. et Parker Kligerman pour le top-5. Todd Bodine, James Buescher, David Starr, Elliott Sadler et Joey Coulter se sont classés dans le top-10.

Parti de la pole position Dillon a pris un risque à 46 tours de l’arrivée lors d’un arrêt collectif sous drapeau jaune. Le pilote de la Richard Childress Racing n’a pris que deux pneumatiques neufs, le train extérieur, contre quatre à la majorité de ses adversaires. Cette prise de risque lui assurait la tête de l’épreuve lors de la relance.


Trois tours après l’agitation du drapeau vert, il était dépassé par Johnny Sauter pour la tête de l’épreuve avant de reprendre son bien au tour 128 et de s’envoler vers la victoire, puisqu’il coupera la ligne d’arrivée avec 3,981 secondes d’avance sur Sauter.

Lors du dernier arrêt, tant Dillon que son chef d’équipe Danny Stockman étaient d’accord pour prendre deux pneumatiques car la position sur la piste était plus importante que quatre pneumatiques neufs.

Johnny Sauter continue de mener le championnat avec dix-huit longueurs d’avance sur Dillon et a reconnu à l’issue de l’épreuve la supériorité du truck de son adversaire.

adipiscing justo felis vulputate, leo. ut non id,