Carl Edwards fait son backflip au pays de la musique

Ce n’est pas une pénalité pour excès de vitesse qui a empêché Carl Edwards d’aller remporter les Federated Auto Parts 300 sur le Nashville Superspeedway en NASCAR Nationwide Series. Le pilote de la Roush Fenway Racing a su remonter une à une les places perdues lors de cette faute pour finalement aller s’imposer devant l’un de ses coéquipiers, Ricky Stenhouse Jr..

Après avoir mené du tour 59 au tour 82, Carl Edwards a profité de la neutralisation pour effectuer un ravitaillement, mais il est arrivé trop vite à son emplacement et a été forcé par les officiels de repartir dernier dans le tour, soit en quatorzième position. Trente-neuf boucles plus tard il était de nouveau en tête et pouvait reprendre sa domination. Il s’impose pour la sixième fois de sa carrière à Nashville, cinq fois en Nationwide et une fois en Truck.

Ricky Stenhouse Jr. assure donc le doublé pour la Roush Fenway Racing et grappille des points précieux à Elliott Sadler au classement général puisque les deux hommes ne sont plus séparés que de cinq unités à l’avantage du pilote de la Kevin Harvick Incorporated. La troisième place est revenue à Austin Dillon qui a de nouveau effectué une prestation solide dans la deuxième division de la NASCAR alors que Justin Allgaier et Aric Almirola complètent le top-5.

Parti de la pole position Brad Keselowski a mené pas moins de 89 des 116 premiers tours avant qu’un problème moteur ne le fasse redescendre dans le classement. Il terminera l’épreuve en douzième position, alors qu’il semblait être le seul en mesure de battre Carl Edwards.

Au final Carl Edwards a mené 124 tours et il pensait que sa pénalité serait un problème tout au long de la course, mais la vélocité de sa Ford Mustang n°60 a annulé les positions perdues.

Carl Edwards : “Je ne peux pas croire que j’ai fait un excès de vitesse dans la voie des stands. Ce n’est vraiment pas, mais alors vraiment pas intelligent du tout. Mais cela a rendu notre nuit plus excitante. J’ai appris plus de choses.”


Stenhouse s’est rapidement rendu compte de la supériorité de son coéquipier en terme de vitesse. Malgré des problèmes de sous-virage, résolus durant la course, le deuxième du classement général n’a jamais été en mesure de dépasser son coéquipier pour la gagne.

Ricky Stenhouse Jr. : “On était trop survireur lors du dernier relai. En début de course nous étions sous-vireur. Je n’ai jamais eu la voiture que j’espérais. Nous étions à un ajustement d’avoir la voiture rapide, mais Carl est toujours aussi fort dans ce domaine. A la fin de la journée c’est quand même une bonne journée pour la Roush Fenway.”

Lors de la course Carl Edwards a mené son millième tour de la saison en Nationwide, ce qui est pour lui un record.

porta. commodo venenatis diam adipiscing in