Juan Pablo Montoya s’attend à être compétitif à Indy

Ce vendredi Juan Pablo Montoya a discuté avec la presse. Le Colombien estime que le changement de chef d’équipe n’affectera pas ses chances de gagner à Indianapolis ce qui serait une première pour lui en NASCAR.

Chip Ganassi, le propriétaire du vainqueur 2000 de l’Indy 500, a décidé la semaine dernière de remplacer Brian Pattie par Jim Pohlman. Ce changement peut paraître étrange puisque Montoya a dominé les deux dernières épreuves d’Indianapolis ne perdant à chaque fois que sur une faute, mais le week-end dernier était le dernier sans course avant la fin de la saison et donc le moment s’avérait propice pour faire un changement, le pilote et le chef d’équipe ayant quelques jours supplémentaires à l’atelier pour apprendre à travailler ensemble.

Juan Pablo Montoya : “Tout le monde dit que ce n’est pas le bonne endroit pour faire un changement, je ne suis pas de cet avis. Faut-il attendre de se rendre sur le circuit sur lequel vous êtes mauvais ? Quel est le bon endroit ? Quel est le mauvais ?”

Qualifié pour les playoffs en 2009 pour la première fois de sa carrière, il avait déçu l’an dernier en ne terminant que dix-septième. Cette année il occupe la même place qu’en 2010 avec seulement six top-10 en dix-neuf courses. Le Kentucky et le New Hampshire ne lui ont pas apporté de bons résultats, une relance dès ce week-end est donc indispensable pour viser les playoffs.

Juan Pablo Montoya : “Chip m’a dit qu’il voulait faire des changements pour aller dans une autre direction, il m’a demandé ce que j’en pensais, je lui ai répondu que je cours pour lui et que je le soutiens à cent pour cent dans ses choix.”

Compétitif à Indianapolis, à l’aise à Pocono et tenant du titre de l’épreuve de Watkins Glen, voilà trois pistes qui réussissent plutôt bien au Colombien et qui sont les trois prochaines inscrites au calendrier, de quoi favoriser l’intégration de Pohlman.


La période est également critique pour Montoya qui est dans sa dernière année de contrat avec la Earnhardt Ganassi Racing, même s’il devrait prolonger de plusieurs saisons incessamment sous peu cela n’est toujours pas fait et il doit aussi essuyer les critiques de certains pilotes qui lui reprochent parfois sa trop forte agressivité en piste. Jimmie Johnson est de cela. Le quintuple champion de la NASCAR Sprint Cup Series a eu maille à partir avec l’ancien pilote de Formule 1 à Darlington, puis de nouveau à Loudon il y a deux semaines.

Jimmie Johnson : “Juan et moi nous entendons bien. Après m’avoir sorti trois fois et s’être excusé, je suis fatigué d’entendre des excuses. Je ne veux pas de contact, ce n’est pas ma façon de courir. Je suis dans mon motorhome, pour prendre ma douche, il vient me voir jusque sous la douche pour s’excuser. Après il dit que je suis dénudé, normal je suis sous la douche.”

Montoya a également indiqué avoir adressé ses excuses à Chad Knaus, le chef d’équipe de Johnson, à l’issue de l’épreuve du New Hampshire.

Lors des deux dernières courses d’Indianapolis Montoya a mené 202 des 320 tours, sans jamais avoir terminé sur la Victory Lane, mais le Colombien ne souhaite pas penser à ces deux épreuves et est tourné vers l’avenir.

ipsum ante. Curabitur Nullam Donec sem,