Steve Wallace a encore cassé de la voiture !

Steve Wallace en est à sa cinquième saison complète et ses statistiques ne sont pas fameuses. Cinq misérables top-5, trente-deux top-10 et deux poles. S’il y a un domaine dans lequel il se fait particulièrement remarquer c’est les abandons avec vingt-neuf dont sept rien que pour la saison 2010. Le fils du champion 1989 de la NASCAR Sprint Cup Series traîne également une réputation de casseur de voitures. La liste est longue comme le bras et s’est encore allongée de deux unités la nuit dernière à Indianapolis.

Certes Steve Wallace ne pouvait éviter la Toyota de son coéquipier en perdition au tour 176, mais le résultat est là, deux châssis supplémentaire à mettre à la poubelle après que Wallace ait percuté Annett, ce dernier étant parti en tête à queue après avoir pris un tour à Tim Andrews.

Annett a alors calé et essayait de redémarrer son moteur quand Wallace l’a percuté. Fort heureusement les dégâts ne sont que d’ordre matériel.

Steve Wallace : “James Buescher m’a bumpé un petit peu dans le virage n°3 et au même moment mon spotter m’a dit ‘Attention, attention, attention.’ Je suis monté sur les freins et la voiture est partie de travers. Je ne pouvais rien faire. Je déteste ça pour les deux voitures.”

Annett a pour sa part confirmé qu’il n’avait pas été touché par Tim Andrews et qu’il est donc parti à la faute tout seul.


Michael Annett : “J’étais survireur quand j’étais à l’intérieur. Je pense que nous lui prenions un tour pour la dixième fois de la soirée. On avait pris deux pneumatiques et j’étais probablement trop agressif, c’est juste une grosse déception de plier une bonne voiture.”

Annett a également confirmé que le choc était dur pour les deux pilotes de la Rusty Wallace Racing.

Michael Annett : “C’était horrible. J’essayais de relancer le moteur pour ne pas perdre un tour et essayer de réparer quand j’ai vu Steve.”

dolor. porta. leo mi, Praesent dolor