Kurt Busch veut prendre sa revanche à Pocono

Pour Kurt Busch, l’objectif à atteindre ce week-end à Pocono n’est pas bien compliqué : “terminer une place plus haut” que lors de la course du mois de juin. Poleman et constamment aux avant-postes lors de la quatorzième épreuve de la saison, le champion 2004 était tombé sur une épine nommée Jeff Gordon et avait dû se contenter de la seconde place. Un résultat qui n’avait évidemment pas comblé Kurt Busch qui compte bien aller corriger cet impair dès dimanche.

Kurt Busch : “La course du mois de juin avait été très positive pour nous et nous étions capables de la gagner. L’équipe avait fait un super boulot sur ce week-end, d’autant plus que je m’étais crashé en essais et nous avions dû utiliser la voiture de réserve.”

Le pilote Penske s’était élancé depuis la pole au mois de juin, signant la seconde de ses trois poles consécutives. Busch avait mené trois fois pour un total de 37 boucles passées en tête mais malgré une position moyenne en piste de 3.1, il avait dû se contenter de la seconde place en terminant à 2.965 secondes de Jeff Gordon.

“La voiture était dans un premier temps trop sur-vireuse, puis sous-vireuse et de nouveau sur-vireuse lors de la course du mois de juin. Je sais que nous avons appris pas mal de choses lors de cette épreuve que nous pourrons appliquer ce week-end. Je suis confiant sur le fait que Steve et les gars ont toutes les données qui nous permettront de bien débuter ce rendez-vous dès les premiers essais de vendredi afin de nous permettre d’être performants d’entrée de jeu.”

Le dénouement des 5-Hour Energy 500 avait laissé un gout amer à Steve Addington, le crew chief de Kurt Busch. “Je pense que nous avions la voiture pour gagner cette course. Nous n’avons pas très bien géré le dernier arrêt. Je ne voulais pas que le spotter de Jeff Gordon m’entende appeler Kurt à la radio pour nous arrêter, mais lorsque j’ai voulu l’appeler Kurt n’a pas pu stopper puisque Kasey Kahne se trouvait à l’intérieur et cela a mis toute notre stratégie en l’air. Du coup, les deux voitures se sont arrêtées lors du même tour. Si nous nous étions arrêtés un tour avant Gordon, nous aurions pu gagner. L’équipe avait fait un super boulot sur cette course malgré toutes les péripéties et c’était vraiment dommage de louper le coche.”

Kurt Busch sait donc ce qu’il lui reste à faire pour aller chercher une troisième victoire à Pocono et une seconde cette année après son succès décroché à Sonoma.

id at ipsum risus. ut nunc ante. ut quis, adipiscing porta. consequat.