Sam Schmidt Motorsports s’allie avec Honda pour 2012

La nouvelle est donc officielle. dans un communiqué de presse, l’écurie Sam Schmidt Motorsports et Honda ont annoncé avoir signé un accord portant sur la saison 2012.


Voici les déclarations d’Erik Berkman, Président de Honda Performance Development :
Après une décennie de grands accomplissements et quatre championnats (en Indy Lights), Sam Schmidt Motorsports a ensuite ajouté d’impressionnants résultats depuis le retour de l’écurie à temps complet en IndyCar cette année. Parmi ces performances, il y a évidemment la Pole Position des 500 Miles d’Indianapolis de cette année ainsi que la suivante au Texas deux semaines plus tard.

Nous sommes convaincus que Sam, le Team Manager Rob Edwards et le reste de l’écurie ont établi de solides fondations pour les succès futures. Nous attendons avec intérêt de travailler avec eux pour atteindre nos objectifs communs de victoires et de titres de champions.

Grâce à cet accord, l’écurie de l’ex-pilote d’IndyCar recevra des blocs V6 turbo-compressés de 2,2L de cylindrée pour l’ensemble de la saison 2012 ainsi que pour les 500 Miles d’Indianapolis. Elle rejoint ainsi Chip Ganassi Racing et A.J. Foyt Racing dans le giron des Japonais.

Du côté de Sam Schmidt, la fierté et la satisfaction de rouler pour Honda sont grandes :
Le succès de Honda sur et hors de la piste est inégalé. Je suis convaincu que leur implication totale, leur fiabilité et leur intégrité en tant qu’entreprise est parfaitement en phase avec les objectifs de Sam Schmidt Motorsports et de ses partenaires. Nous espérons que cette accord portera sur une relation productive et de longue durée. J’ai couru avec et contre Honda et je souhaiterais toujours courir avec eux. La course fait partie de leur ADN.

En plus de l’assurance de disposer d’un moteur performant et d’un support de qualité, ce choix pourrait permettre à Sam Schmidt d’aligner Simon Pagenaud. Hautement estimé par le motoriste japonais pour ses qualités de metteur au point, le Français est également dans le viseur de Sam Schmidt qui réfléchit à l’idée de lui confier sa seconde monoplace. Nul doute que Honda fera son maximum pour permettre à “son” pilote de décrocher un volant à temps complet surtout lorsque l’on sait à quel point le retour technique des pilotes sera important l’année prochaine pour prendre l’ascendant sur la concurrence.

Dessiné dans les locaux de Honda Performance Development à Santa Clarita en Californie, le moteur Honda est actuellement en phase de développement et fera son baptême du feu dans quelques jours, probablement lors des tests menés après la course de Mid-Ohio.

sed libero. eleifend Aliquam ut Praesent massa luctus lectus