Pole Position et point bonus pour Scott Dixon

Double vainqueur à Mid-Ohio en 2007 et 2009, Scott Dixon entend bien profiter de cet évènement pour revenir dans la course au titre. Et quel meilleur moyen que de décrocher une Pole Position et le point bonus pour commencer le travail ?

Lors de la séance de qualifications, le Néo-Zélandais s’est montré le plus rapide à l’issue du Firestone Fast Six et s’élancera ainsi depuis la première position. Cette Pole est sa première de l’année mais surtout sa première depuis Motegi 2009 ! Grâce à cette performance, le pilote Chip Ganassi Racing compte désormais 16 Poles, soit une de moins que le légendaire Emerson Fittipaldi.


Auteur d’un tour bouclé en 1.08.0776, Dixon a devancé de plus d’un quart de seconde Ryan Briscoe. Vainqueur en 2009 année où il jouait le titre, l’Australien n’a depuis pas réussi à confirmer et le pilote Penske espère bien concrétiser cette première ligne en victoire.

La deuxième ligne sera occupée par les deux prétendants au titre dans le même ordre que le classement du championnat : Dario Franchitti devant Will Power. L’Ecossais a avoué après les qualifications qu’il n’avait pas la vitesse nécessaire pour venir chatouiller son coéquipier, admettant même qu’il avait sur-piloté.

Derrière les deux leaders du championnat, Ryan Hunter-Reay continue de jouer le rôle du “sauveur” pour Andretti Autosport. Après avoir signé le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres, l’Américain a tiré le maximum de sa voiture pour arracher la cinquième position. Néanmoins, Hunter-Reay se montrait déçu par cette performance après de beaux espoirs entrevus dans la séance matinale. Il en allait de même pour Graham Rahal, lui aussi un temps le plus rapide du week-end, lors des premiers essais.

Dans le top-10, James Hinchcliffe, septième, a une nouvelle fois pris le dessus sur Oriol Servia et s’est placé comme le meilleur “rookie” devant Charlie Kimball qui pour la première fois de l’année s’est immiscé dans les dix plus rapides dans l’exercice du tour rapide.

Parmi les autres performances à signaler, la belle démonstration des Français. Tout d’abord Sébastien Bourdais nous a refait le coup de Toronto et d’Edmonton. Très loin lors des libres et excellent en qualifications, le Français a signé le 11ème chrono et a devancé de neuf dixièmes son coéquipier, James Jakes seulement 24ème. Ensuite, Simon Pagenaud, remplaçant au pied levé de Justin Wilson, blessé après sa sortie lors de la deuxième séance d’essais, s’est brillamment sorti de cet exercice périlleux en réalisant un honnête 18ème chrono et en devançant sa coéquipière, Ana Beatriz de plus d’une seconde !


En revanche, la séance fut difficile pour Helio Castroneves seulement 15ème et pour son compatriote Tony Kanaan qui devra une nouvelle fois utiliser sa science du dépassement pour effacer sa modeste 16ème place sur la grille. Le Brésilien était plutôt en colère à la sortie de sa voiture, avouant que le team KV Racing Technology pêchait trop souvent en qualifications.

Enfin et comme d’habitude, Andretti Autosport a sombré puisque Mike Conway s’élancera depuis la 17ème position, Marco Andretti depuis la 19ème tandis que Danica Patrick partira depuis la 23ème place.

commodo Nullam Curabitur nunc ipsum tempus adipiscing