Simon Pagenaud : le nouveau ‘super remplaçant’

A chaque décennie son “Super Sub” (ndlr : le super remplaçant en français). A la fin des années ’90, Roberto Moreno fut le préféré des écuries du CART pour pallier l’absence de l’un de leurs pilotes. Le Brésilien a remplacé deux années de suite Christian Fittipaldi (en 1998 et en 1999) avec un certain succès. Dans les années 2000 ce fut au tour d’Oriol Servia d’être appelé par Newman/Haas Racing en remplacement de Bruno Junqueira.


En cette décennie, il semble que ce rôle plus ou moins gratifiant (un pilote préfère toujours rouler à plein temps) soit confié à Simon Pagenaud. Déjà présent sur le Barber Motorsports Park en début d’année pour pallier l’absence d’Ana Beatriz alors blessée au poignet, le Français avait brillé en course en décrochant un superbe top-10. Ce week-end, c’est à nouveau Dreyer & Reinbold qui a fait appel à ses services. En effet, le pilote phare de l’écurie, Justin Wilson est sorti à haute vitesse dans le virage 1 lors de la seconde séance d’essais et fut contraint de quitter le circuit par hélicoptère en direction de l’hôpital de Mansfield en Ohio.

Connaissant les qualités du Français, Dennis Reinbold et Robbie Buhl n’ont pas hésité un seul instant lorsqu’ils ont dû choisir un remplaçant. Présent sur le circuit et auteur de très bons tests la semaine passée à Mid-Ohio avec Sam Schmidt Motorsports, Pagenaud était le candidat idéal pour prendre le volant de la monoplace #22 lors des qualifications.

Mais si la pige à Barber avait pu être préparée, il n’en fut rien cette fois-ci. Appelé seulement trois heures avant le début des qualifications, Pagenaud et son écurie n’avait que très peu de temps pour se préparer. Ironie du sort, le Français qui d’habitude vient toujours sur les circuits avec son équipement, n’avait rien pris ce week-end…

Pour la première fois de ma vie, je n’apporte pas un siège ou un casque ou mon équipement de pilote et ils ont besoin de moi…“, s’amusait Pagenaud. “J’ai le siège de Vitor Meira, la combinaison de Sébastien Bourdais et ses chaussures, qui sont trop petites, le système HANS de James Jakes et je dois toujours emprunter le casque de quelqu’un…

Finalement prêt à temps pour les qualifications, celui qui cherche un volant à plein temps pour 2012 a une nouvelle fois fait forte impression. Sans avoir effectué aucun tour de roue ce week-end et dans une monoplace dont il découvrait les réglages, le Français a signé un prometteur 18ème temps, une seconde devant sa coéquipière Ana Beatriz ! De bon augure pour dimanche.

Je veux remercier Dreyer & Reinbold Racing pour m’avoir donné cette opportunité. Je suis désolé pour Justin, c’est un bon ami et vous ne souhaitez jamais que ce genre de situation se produise. Je suis honoré que l’écurie m’ait choisi pour les représenter eux et Justin. Je suis contient qu’ils aient confiance en mes aptitudes à faire le boulot. C’était un peu la furie.

Merci à beaucoup de pilotes d’IndyCar pour m’avoir aidé et prêté leurs affaires. Tous comptes faits, la voiture était bonne en qualifications. Je pense que la voiture a bien été réglée par Justin et l’écurie (…). C’est super d’être de retour à Mid-Ohio.

A Barber, Pagenaud a pris la huitième place après s’être élancé de la 23ème position. Si un top-5 sera difficile, pourquoi ne pas se prendre à rêver d’un nouveau top-10 qui pourrait lui assurer son avenir ? Réponse demain soir…

risus felis elit. porta. diam Aenean venenatis,