Brad Keselowski remercie la pluie !

Mercredi à Road Atlanta Brad Keselowski est sorti violemment de la piste se fracturant une cheville et ayant une entorse à l’autre. Le pilote Penske, longtemps incertain a finalement tenu son rang tout le week-end et ce malgré une chaleur vendredi lors des essais. L’arrêt de la course pendant plus d’une heure et quarante minutes a permis au pilote de la Dodge Charger n°2 de reposer ses chevilles et de repartir à l’attaque pour les soixante-quinze derniers tours.

A la lutte avec Kyle Busch jusque dans le dernier virage, Keselowski a tenu bon pour décrocher son second succès de l’année après celui acquis au Kansas il y a quelques semaines. Ce succès lui permet de se replacer dans la lutte pour la qualification en playoffs, car bien qu’en dehors du top-10 au classement général il peut viser une wild card grâce à ses victoires.


Ce succès lui permet de remonter à la dix-huitième place et de prendre la première des deux wild cards. Denny Hamlin, onzième, s’octroyant pour l’instant la seconde. Il reste cependant cinq épreuves à disputer dans la saison régulière et tout peut encore arriver.

Sous le drapeau à damier, Brad Keselowski s’est imposé pour la troisième fois de sa carrière et a devancé de 791 millièmes de seconde Kyle Busch, qui a tout tenté jusque dans le dernier virage, quitte à se mettre dans le mur et tout perdre.

Kurt Busch, dans une lutte musclée avec Jimmie Johnson s’est emparé de la troisième place devant le quintuple champion en titre. Ryan Newman clôt le top-5.

Parti de l’extérieur du top-30, Jeff Gordon a su ajuster sa voiture tout au long des différents arrêts pour remonter à la sixième place. Le reste du top-10 est composé de Carl Edwards, Greg Biffle, Dale Earnhardt Jr. et Paul Menard.

Un temps en difficulté durant cette épreuve, Tony Stewart a su remonter à la onzième place et sauve ainsi sa place dans le top-10 du classement général.

La Joe Gibbs Racing a longtemps occupé la tête de l’épreuve, notamment avec Denny Hamlin et le poleman Joey Logano, mais tant le vice-champion 2010 que le rookie de l’année 2009 n’ont pas su répondre présent en fin de course. Pour Hamlin il a été ralenti dans les stands par deux mauvais arrêts, alors que Joey Logano a perdu des places après la dernière relance.

Malgré un ciel très menaçant et un risque de pluie des plus élevé, la course a été lancée à l’heure prévue par les officiels avant d’être interrompue une fois le 124ème tour couvert. A cet instant Joey Logano occupait la tête de l’épreuve et ne souhaitait qu’une seule chose, que le résultat de l’épreuve soit entériné pour célébrer sa seconde victoire en carrière après celle de Loudon en 2009 déjà sous la pluie, mais voilà une fois l’averse passée, les officiels ont décidé de sécher la piste et de relancer l’épreuve au grand dam de Logano et son équipe.

La course aura été émaillée par quelques incidents. Le premier d’entre eux dès le quatorzième tours lorsqu’à la sortie du virage n°3 Kyle Busch partait en tête à queue, fort heureusement pour lui sans rien toucher.

Cinq tours après la relance David Ragan s’est vu trop optimiste pour gagner une position sur David Reutimann et est parti à la faute endommageant sa Ford Fusion n°6. Il passera cinquante tours dans les stands pour effectuer une réparation lui permettant de reprendre la piste dans des conditions décentes.

A vingt tours de l’arrivée Kasey Kahne et Juan Pablo Montoya se sont accroché dans le virage n°1 mettant fin à leur chance de terminer cette épreuve dans le top-20. Les deux hommes perdent chacun une place au classement général et le Colombien est désormais hors du top-20.


Carl Edwards continue de mener le classement général, mais voit Jimmie Johnson se rapprocher à dix points. Kyle Busch, Kurt Busch et Kevin Harvick complètent le top-5. Matt Kenseth, Jeff Gordon, Ryan Newman, Tony Stewart et Dale Earnhardt Jr. complètent le top-10.

Dimanche prochain c’est sur le circuit routier de Watkins Glen que les pilotes auront rendez-vous. Une nouvelle occasion de bien chambouler ce classement.

tempus at et, pulvinar Nullam risus consectetur facilisis vulputate, consequat.