Tony Stewart a sauvé les meubles

Parti vingt-huitième, Tony Stewart a réussi à terminer onzième et ce malgré une crevaison à l’avant gauche qui l’avait forcée à être à un tour du leader. Le double champion de la NASCAR Sprint Cup Series, bien que mal en point, a réussi à trouver les ressources nécessaires pour remonter et ainsi sauver sa neuvième place au classement général.

Ce quatorzième top-15 de la saison a été difficile à décrocher pour Stewart qui a crevé au 92ème tour alors quil était remonté en seizième position. S’il a perdu un tour avec cette mésaventure, il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir une drapeau jaune sortir. Ainsi au centième tour il profitait de la règle du wave around (NDLR – toutes les voitures entre la voiture de sécurité et le leader sont remises à la queue du peloton) pour revenir dans le tour des leaders.

Dès la relance, Stewart tentait de gagner des positions. Dix-neuvième au cent-vingtième passage, il devait ravitailler et perdre de nouveau un tour. Il le récupèrera deux heures plus tard, lorsque la course reprenait ses droits après l’interruption pour cause de pluie.

Tony Stewart : “C’était une histoire de compromis. Tout dépendait de l’équilibre de la voiture. Si vous étions bien, je pense que ne pas prendre de pneumatiques et privilégier la position sur la piste était la bonne solution. Malheureusement nous devions prendre quatre pneumatiques à chaque fois.”


ut in ut justo ultricies massa luctus consequat. Nullam vel, libero mattis