MoveThatBlock.com Indy 225 : Présentation

Ce week-end, l’INDYCAR se rend sur l’ovale du New Hampshire Motor Speedway à Loudon pour le retour de la discipline sur le “Magic Mile.”


Absent du calendrier depuis plus d’une décennie, le New Hampshire nous a toujours offert entre 1992 et 1998 (CART et IRL confondus) de superbes courses comportant de nombreux affrontements roues contre roues. Au palmarès de cette épreuve figurent de grands noms comme Bobby Rahal, Nigel Mansell, Paul Tracy ou Tony Stewart. Alors qui rejoindra cette liste prestigieuse ?

Le favori se nommera une nouvelle fois Dario Franchitti. L’Ecossais arrive en pleine confiance après sa deuxième place obtenue à Mid-Ohio. L’Ecossais compte désormais 62 points d’avance sur son plus proche rival Will Power et il sait pouvoir disposer d’un excellent matériel sur les petits ovales.

Deuxième pilote à surveiller, Scott Dixon. Vainqueur à Mid-Ohio, le Néo-Zélandais a parfaitement pris le dessus sur son coéquipier pour s’imposer, une situation que l’on avait plus connu depuis la fin 2010. Avec du bon matériel entre les gants, Dixon est lui aussi un dangereux prétendant à la victoire sur les ovales d’un mile. Et si une nouvelle victoire le relançait dans la course au titre pour nous offrir une bataille à trois ?

Enfin Will Power tentera d’inverser le cours du jeu à Loudon. Après avoir connu une course misérable à Lexington, le pilote Penske sait qu’il n’aura pas d’autres choix que de s’imposer pour se relancer dans la course au titre. En 2010 à cette même période, les positions étaient inversées entre Franchitti et lui. L’Australien dominait le classement du championnat et le titre lui semblait promis. C’était sans compter sur l’excellence de Chip Ganassi Racing et sur les grossières erreurs dans les stands du Team Penske. Cette année, c’est à Franchitti que le titre semble s’offrir. L’histoire se répètera t-elle ?

Parmi les engagés, fait rare, aucun pilote n’a déjà couru sur ce tracé ! Les derniers vainqueurs sont : Bobby Rahal (1992), Nigel Mansell (1993), Al Unser Jr. (1994), Andre Ribeiro (1995), Scott Sharp (1996), Robbie Buhl (1997) et Tony Stewart (1998).

Lors des sept dernières courses, à quatre reprises le vainqueur s’en est allé chercher le titre de champion : Bobby Rahal (1992), Nigel Mansell (1993) et Al Unser Jr. (1994) ont décroché le titre de champion IndyCar (régi par le CART) tandis que Scott Sharp est devenu champion IRL en 1996.

L’oeil du pilote :
Le New-Hampshire est semblable à Milwaukee. Même si les équipes n’ont plus couru depuis 1998, elles pourront amener leurs voitures avec les réglages du Milwaukee Mile pour débuter les premiers essais. Firestone a également travaillé sur un nouveau pneu. Celui-ci devrait permettre aux pilotes de rouler à fond ou presque durant les qualifications. En course, la différence se fera sur deux éléments. L’usure du pneu avant droit (extrêmement sollicité sur ce type d’ovale) et sur la capacité du pilote à lever le moins possible le pied de l’accélérateur. Pour cela, il faut disposer d’une voiture assez légère sur le train arrière. Mais se pose alors le problème de la stabilité lors des perturbations aérodynamiques et lors de la transition entre la trajectoire intérieure et le milieu de la piste. Nous devrions donc voir quelques jolies figures de style durant les différentes séances.

La course : MoveThatBlock.com Indy 225

La date et l’heure : Dimanche 14 août 15H30 heure côte-Est, soit 21H30 en France.

Le circuit : New-Hampshire Motor Speedway, circuit ovale de 1,058 mile.

La distance : 225 tours, soit 225 miles.

Poleman 1998 : Billy Boat

Vainqueur 1998 : Tony Stewart

ut ut consequat. Aenean quis ut Lorem mattis efficitur.