Ricky Stenhouse en Cup en 2012 ?

Ricky Stenhouse Jr. est l’un des six pilotes de la Roush Fenway Racing. Problème, il n’y a que quatre places de disponibles en Cup et deux d’entre-elles sont déjà validées (Greg Biffle et Carl Edwards – ndlr). Quant aux deux autres, Matt Kenseth devrait prolonger dans les prochaines semaines et David Ragan a un contrat qui court jusqu’au terme de la saison 2014. Une mauvaise fin de saison du pilote de la Ford n°6 couplée au départ de son sponsor titre pourrait libérer une place, mais il faudrait alors venir avec un sponsor pour Stenhouse, chose qu’il n’a déjà pas en Nationwide.

Après une première saison très compliquée en NASCAR Nationwide Series, marquée par de très nombreux accidents, Ricky Stenhouse Jr. a franchi un cap cette année à tel point qu’il est devenu l’un des favoris pour le titre de champion. Avec deux victoires à son actif (toutes deux décrochées en Iowa – ndlr) il est le pilote régulier de la Nationwide le plus victorieux.

S’il doit rouler en Sprint Cup la saison prochaine, ce sera dans une écurie Ford, mais il y a peu de chance que ce soit à la Roush. En effet, si Ragan devait laisser sa place et qu’un sponsor était trouvé, Bayne serait le premier choix de Jack Roush. Mais avec une victoire cette année et une saison plus convaincante que les précédentes, Jack Roush peut-il se séparer de David Ragan si UPS venait à partir ? Pas sûr…


La Wood Brothers Racing ayant du mal à trouver un budget pour une voiture, ce n’est certainement pas pour en mettre une seconde. La seule autre possibilité valable serait de rouler dans une troisième structure, qui serait ouverte à temps partiel, à la Richard Petty Motorsports.

Fort d’une onzième place pour son unique départ en NASCAR Sprint Cup Series (il avait remplacé Trevor Bayne dans la n°21 lors des Coca-Cola 600 – ndlr) et d’une place de leader au classement général de la Nationwide, Stenhouse a des atouts à faire valoir pour 2012. Cependant, le placer dans une écurie qui n’a plus de leader depuis le départ de Kahne et qui végète dans le milieu du peloton sans réels coups d’éclat ressemblerait plus à un cadeau empoisonné qu’autre chose.

in risus Curabitur mi, Praesent consectetur elementum lectus ut facilisis ut