Dale Earnhardt Jr. y va tout droit

Depuis l’instauration du Chase en 2004, Dale Earnhardt Jr. n’a que trois participations, toutes lors d’années paires (2004, 2006 et 2008 – ndlr.) Après un début de saison correct qui l’avait vu aligner trois top-5 et huit top-10 en quatorze courses, Dale Earnhardt Jr. est retombé dans ses travers avec un seul top-10 lors des neuf épreuves suivantes.

Résultat il n’a cessé de chuter au classement général, heureusement pour lui, la marge sur le onzième était conséquente et depuis quelques courses il s’est quelque peu repris en signant des top-15 plutôt que des top-30. Comme ses adversaires ont du mal à combler le retard qui les sépare, la qualification reste d’actualité, même s’il est toujours sans la moindre victoire. Reste qu’à ce rythme là Dale Earnhardt Jr. fera de la figuration dans le Chase.

La course du Michigan n’est pourtant pas totalement à jeter pour Dale Earnhardt Jr. qui a passé nombre de tours dans le top-10, malgré une voiture difficile à maîtriser suivant les trains de pneumatiques utilisés.


Dale Earnhardt Jr. : “Je ne sais pas s’il y avait un mauvais jeu de pneumatiques, mais dès que je l’ai utilisé la voiture roulait comme une merde. J’ai ensuite changé de pneumatiques et tout allait bien. Je ne sais pas comment l’expliquer.”

Dixième avant la dernière neutralisation, Dale Earnhardt Jr. a choisi de s’arrêter. Après coup il a reconnu que c’était une erreur, car il n’a pas réussi à dépasser certains de ses adversaires qui n’avaient pas changer de pneumatiques.

Dale Earnhardt Jr. : “On avait une bonne voiture. On a eu quelques problèmes dans les stands, mais on a pu remonter dans le top-10.”

diam Nullam accumsan Donec massa quis suscipit sit lectus leo. Lorem Aenean