Indy Grand Prix of Sonoma : Présentation

Pour le treizième rendez-vous du championnat, les acteurs de l’IndyCar se rendent du côté de la Californie sur le tracé de Sonoma.

Cette course sera la septième édition sur ce circuit. Will Power est le dernier vainqueur et le dernier poleman en date tandis que son rival pour le titre, Dario Franchitti s’était imposé en 2009 après avoir mené tous les tours. Avec 47 points d’avance sur Power, l’Ecossais apparaît dans une position confortable pour aller chercher le titre et peut donc bâtir sa course en surveillant uniquement la course de son rival. Mais après un abandon grossier à Loudon, l’Ecossais sait qu’il n’a plus le droit à l’erreur d’autant que derrière, un troisième homme semble prêt à tirer son épingle du jeu.


Il s’agit ni plus ni moins que de son coéquipier Scott Dixon. En arrivant avec un quatrième podium de rang en cinq courses, le double champion 2003 et 2008 entend bien transformer sa bonne forme du moment en véritable quête pour le titre. Ce week-end pourrait bien l’aider à talonner un peu plus son coéquipier puisqu’il compte sur cette piste : une victoire en 2007 et une deuxième place en 2010.

En plus de ces trois hommes, d’autres pilotes seront à surveiller. En effet depuis la première édition en 2005, trois pilotes hormis ceux cités ci-dessus se sont imposés au “Pays du Vin”. Tony Kanaan (2005) ; Marco Andretti (2006) et Helio Castroneves (2008).

Enfin du côté des rookies, J.R. Hildebrand entend briller sur le lieu de ses débuts en karting. Actuel leader du classement des rookies, le pilote Panther Racing devance James Hinchcliffe (qui compte une course en moins) de 17 points. Alors pourra-t-il repartir de ses terres avec une marge plus importante sur le pilote Newman/Haas Racing ?

L’oeil du pilote :
L’Infineon Raceway dans sa version longue (contrairement à la piste utilisée en NASCAR) est un circuit rapide et très physique pour les pilotes. En effet, les voitures avalent la plupart des virages entre le 3ème et le 5ème rapport et sont soumises à de nombreux vifs changement de direction.

Ici la clé d’un bon tour est de disposer d’une monoplace très vive. Il faut utiliser des suspensions assez dures et disposer de gros appuis aérodynamiques pour négocier à hautes vitesses les courbes vallonnées de la piste californienne. Côté dépassements, les opportunités sont rares et la réussite d’une manœuvre dépend grandement de la patience dont fait preuve le pilote en préparant son attaque. Le double droit à la fin de la piste de dragster, la chicane bien qu’étroite et l’épingle sont les zones les plus propices à une attaque.

La course : Indy Grand Prix of Sonoma

La date et l’heure : Dimanche 28 août à 16H00 (côte Est) soit 22H, heure française.

Le circuit : Infineon Raceway, circuit routier de 2,303 miles.

La distance : 75 tours soit 172,725 miles.

Poleman 2010 : Will Power

Vainqueur 2010 : Will Power

mattis consectetur ante. neque. suscipit quis,