Nouveau coup dur pour la Roush

Décidément, les temps sont durs pour la Roush Fenway Racing. Après Crown Royal qui quittera la Ford n°17 de Matt Kenseth en fin de saison, c’est au tour d’UPS d’annoncer une réduction drastique de son investissement avec l’écurie de Jack Roush.

La pilule est difficile à avaler : UPS ne devrait être présent sur la Ford n°6 que sur quatre à huit courses seulement l’année prochaine. Devant cette désertion des sponsors, la Roush Fenway Racing aurait déjà entamé des négociations pour qu’UPS bascule sur la voiture de Carl Edwards car son nouveau sponsor Fastenal ne fera pas la saison complète. Le président de la Roush Fenway Racing, Steve Newmark, n’a toutefois pas souhaité commenter ce sujet.


Cette année, UPS était l’un des rares sponsors à faire l’intégralité des trente-six courses avec une même équipe, les autres étant Lowe’s, The Home Depot, Menard’s, Miller Lite et NAPA Auto Parts, si l’on excepte Red Bull et Furniture Row qui sponsorisent leurs propres voitures.

Voilà qui fragilise grandement la position de David Ragan au sein de la Roush Fenway Racing. En plus de performances assez décevantes depuis ses débuts, le choix d’UPS pourrait tout simplement forcer l’écurie motorisée par Ford à fermer cette structure n°6. Ragan se retrouverait donc sans volant pour la saison à venir. De plus, Trevor Bayne et Ricky Stenhouse Jr. qui pilotent actuellement en Nationwide pour Jack Roush pourraient avoir de très grosses difficultés pour accéder un jour à la Sprint Cup dans cette même écurie. Quoi qu’il en soit, Jack Roush va avoir beaucoup de travail avant le mois de février pour convaincre d’éventuels sponsors de venir dans son écurie car le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne se bousculent pas au portillon.

dolor ut Donec risus elementum Praesent Sed sem,