La Hélary Racing Team à l’expérience!

Le leader du championnat ELITE Eric Hélary a su grâce à son métier éviter les pièges d’une météo changeante et d’une piste rendue très glissante par endroit à cause d’une fuite d’huile. Parti deuxième sur la grille de départ derrière Ander Vilarino, le pilote de la Dodge Challenger #9 a profité de la sortie de piste du pilote espagnol pour prendre la tête du peloton et ne plus jamais la lâcher.

Solide leader de la course, Vilarino s’est fait piéger comme beaucoup par une traînée d’huile déposée sur la piste juste avant le virage Graham Hill. Sans adhérence, sa Chevrolet Camaro #69 a tiré tout droit dans l’herbe. Heureusement pour lui plus de peur que de mal, mais il est revenu sur la piste avec presque 10 secondes de retard et n’a plus jamais été en mesure de jouer la victoire.

Le début de l’épreuve a été plutôt calme. Dès le premier virage, la Dodge Charge #88 de Philippe Marie a terminé sa course dans le gravier pendant que Romain Thievin doublait Antoine Lioen et Romain Iannetta. Dès le troisième tour, la pluie a fait son apparition dans le ciel anglais et plusieurs pilotes sont partis à la faute. Romain Fournillier est sorti dans le virage n°1 et a dû repasser par les stands pour réparer. Après plusieurs tours passer dans la pitlane, la Ford Mustang #22 a finalement pu reprendre la piste pour terminer la course à la 15ème place.

Le fait marquant de cette épreuve est survenu au 6ème tour avec l’accrochage entre Vincent Gonneau et Stéphane Romecki. La Chevrolet Camaro #15 de Gonneau a commencé à déverser de l’huile sur la piste entre les virages Druids et Graham Hill. S’en est suivi une série de sortie de piste mettant une belle pagaille dans le classement. Seuls Hélary et Steven Palette, respectivement 2ème et 3ème ont su éviter le piège et rester la piste.

Au 10ème tour, Hélary comptait 10 secondes d’avance sur Palette et presque 20 secondes sur Vilarino. Derrière Romain Thieven, Marcos Martinez et Bruno Cosin nous ont offert une lutte haletante avec des passages à trois de front, des sorties dans l’herbe et quelques touchettes.

Alors que la pluie s’intensifiait, seul Stéphane Sabates a fait le choix de rentrer au stand pour passer en pneus pluie. Un pari qui ne paiera pas puisqu’aucun autre pilote ne fera ce choix plus tard et que le pilote de la Chevrolet Camaro #100 terminera finalement 17ème.

Les pilotes ELITE ont ensuite laissé leur volant aux pilotes OPEN après 24 tours de course. Durant ces changements, Joaquin Gabarron dans la Ford Mustand #5 a gagné une place pour ressortir 3ème tout comme Eric Havette au volant de la Dodge Charger #3 qui est passé de la 6ème à la 5ème place.

La fin de la course a été très animée en particulier grâce à Jo Merszei et sa Chevrolet Camaro #27. 10ème à la fin de la course ELITE il a terminé sur la 3ème marche du podium. Le pilote de Macao nous a offert un véritable festival reprenant parfois jusqu’à trois secondes au tour à ses rivaux Gabarron et Eric Quintal. Les trois hommes ont été à la lutte jusqu’au dernier tour pour une place d’honneur.

Devant Brigand a joué la carte de la sécurité et géré son avance en doublant les retardataires avec beaucoup de précaution. Il s’impose finalement avec 12 secondes d’avance sur Tanguy Ide.

dictum diam elit. adipiscing massa luctus fringilla ipsum