Nouveau succès pour Carl Edwards

Carl Edwards, parti de la pole position, a résisté à Kyle Busch dans les dix derniers tours pour s’imposer sur l’ovale d’Atlanta et ce malgré une pénalité en début d’épreuve. Ce succès est son sixième de l’année et son trente-cinquième en carrière.

Après avoir dépassé Ricky Stenhouse Jr. pour la deuxième place au 186ème des 195 tours, le champion 2009 de la série a essayé de s’attaquer à Edwards en vain. Le pilote de la Roush Fenway a conservé 697 millièmes d’avance Busch sous le drapeau à damier. À noter que Kyle Busch ne s’est toujours pas imposé sur cette piste en Nationwide.

Kevin Harvick et Kasey Kahne ont complété le top-5 de cette épreuve. Justin Allgaier, Brad Keselowski, Aric Almirola, Jason Leffler et Elliott Sadler sont dans le top-10.

Après avoir repris la tête de l’épreuve à Kevin Harvick au tour 177 Edwards a contrôlé son avantage et le retour de Busch.

Carl Edwards : “Cela a été le plus dur que nous puissions courir. Kyle, Kevin, Kasey, c’était beaucoup de plaisir. Cette piste est très bonne.”

L’équipe de Carl Edwards s’est une nouvelle fois illustrée dans les stands avec un très bon arrêt sous drapeau jaune au tour 165. Cette neutralisation a été créée par Justin Allgaier qui a balancé son coéquipier de la Turner Motorsports, Reed Sorenson, dans Trevor Bayne dans le virage n°.2


Reed Sorenson : “Je vais vous dire une chose. Je vais le trouver après la course et ce sera entre lui et moi. Je vous le promets.”

Allgaier, sixième sous le drapeau à damier voulait également trouver Sorenson pour s’excuser. Sorenson s’est en effet classé trente-deuxième et accuse désormais un retard de quarante points sur Stenhouse au classement.

Edwards a mené les quarante-et-un premiers tours avant qu’Eric McClure n’aille frapper le mur dans le virage n°2 et ne force les officiels à sortir la première neutralisation. Lors de l’arrêt, Edwards allait repartir avec un pistolet pneumatique hors des limites de son emplacement et récoltera une pénalité.

Lors de la relance c’est Kyle Busch qui occupait la tête de l’épreuve avec Kevin Harvick et Kasey Kahne en embuscade. Edwards était alors dix-septième et dernier pilote dans le tour. Le champion 2007 de la série a alors offert une remonté méthodique. En quinze tours il pointait à la sixième place.

sit non dapibus Praesent massa quis, sem, ut Aliquam tempus