Jimmie Johnson est de retour

Le Chase arrive et Jimmie Johnson monte en puissance. Quoi de plus normal pour un pilote quintuple champion en titre ? La menace est de retour et la concurrence n’a qu’à bien se tenir.

Depuis le début de l’année, le pilote de la Hendrick Motorsports n’a pas connu plus de deux résultats consécutifs hors du top-10. Voilà pour la régularité. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Johnson est le pilote qui compte le plus de top-10 cette année. Niveau top-5, seul Kyle Busch est devant son ancien coéquipier.


La seule chose qui choque, c’est que la voiture n°48 n’a visité qu’une seule fois la Victory Lane cette saison, c’était à Talladega au mois d’avril. Bien sûr, une victoire reste une victoire, toutefois les courses se déroulant dans l’Alabama sont toujours différentes des autres. Mais après tout Jimmie Johnson a-t-il réellement besoin de gagner lors de la saison régulière pour cartonner lors du Chase ? Rien n’est moins sûr.

Si le natif d’El Cajon est un peu moins fringuant que les années passées, il n’en reste pas moins qu’il est le favori naturel pour sa propre succession. Sa série actuelle de six top-5 lors des huit dernières épreuves, qui lui a permis de prendre la tête du classement général, est également une sévère piqûre de rappel pour la concurrence à moins de dix jours du début des playoffs.

Alors qui seront ses principaux adversaires lors des dix dernières courses cette année. Le premier n’est autre que Jeff Gordon, déjà triple vainqueur cette année et en pleine forme actuellement. Carl Edwards et Matt Kenseth seront également à surveiller, même si leurs performances sont en retrait sur les dernières épreuves. Impossible d’écarter Kyle Busch et ses quatre succès, reste que le pilote de la Joe Gibbs Racing est capable du meilleur comme du pire et que tout écart se paie très cher pendant le Chase. Enfin reste à voir si Brad Keselowski sera capable de confirmer ses derniers résultats lors des playoffs.

non dapibus ultricies ante. in sed fringilla ut risus. ut diam