Dale Earnhardt Jr., une première depuis 2008

Pour la première fois depuis 2008 et son arrivée à la Hendrick Motorsports, Dale Earnhardt Jr. s’est qualifié pour les playoffs de la NASCAR Sprint Cup Series, mais que ce fut laborieux pour le pilote le plus populaire, qui après un début de saison correct a enchaîné les performances très moyennes et a tremblé jusqu’au bout.


S’il avait réussi un bon début de saison en 2008, ponctué par une victoire au Michigan, sa dernière en carrière à ce jour faut-il encore le rappeler ? Dale Earnhardt Jr. avait traversé tel un fantôme la seconde partie de saison 2008 et les deux années qui avaient suivies.

À l’orée de la saison 2011 les attentes étaient grandes pour le pilote de la Chevrolet n°88. Avec un nouveau chef d’équipe et un changement d’atelier, puisqu’il travaille désormais avec Jimmie Johnson. Si l’on ne parlait pas de victoire et de qualification en playoffs, il était évident qu’il fallait remplir ces deux objectifs. Si le premier n’est toujours pas atteint, il a failli l’être à Martinsville, mais surtout à Charlotte, le second a été rempli non sans difficulté.

Signe qu’il y a eu deux parties de saison pour Dale Earnhardt Jr., il a signé huit top-10 lors des quatorze premières courses, un seul lors des douze suivantes ! Ce manque de résultats s’est traduit au classement général avec une dégringolade, passant de la troisième place au soir de la première épreuve de Pocono à la dixième après Richmond.

Dale Earnhardt Jr. sera-t-il capable de retrouver le niveau qu’était le sien en début d’année ou bien comme en 2008 sera-t-il présent en playoffs pour faire le nombre ? Réponse très rapidement.

pulvinar ultricies porta. sem, Phasellus leo. Praesent odio elit.