Des nouvelles de Justin Wilson

6 août 2011, deuxième séance d’essais sur le circuit de Mid-Ohio, Justin Wilson alors crédité du 11ème temps sort large dans le premier virage. Alors que cette erreur aurait pu paraître anodine, l’anglais immobilise sa voiture et reste dans son baquet… Les commissaires se précipitent vers la voiture n°22 et tout le monde comprend à cet instant que l’incident est plus grave qu’il n’y paraît : “C’est l’accident le plus étrange que j’ai jamais eu.” nous raconte Justin Wilson. “Je suis simplement allé un peu large, j’ai mis deux roues sur le bas côté. Comme vous le savez, lorsque l’on met deux roues dans l’herbe il est classique que la voiture soit attirée à l’extérieur. C’est ce qui s’est passé mais je m’y attendais mais lorsque j’ai heurté une bosse (en fait une échappatoire permettant aux véhicules de sécurité de court-circuiter le tracé. Ndlr) ma voiture à littéralement décollé. D’après ce que l’on m’a dit je me suis très bien envolé (rires). Ma voiture n’avait presque aucun dégâts mais j’ai subi plusieurs chocs. D’après la télémétrie il y a eu trois pics avec un nombre de G’s important : le premier de 75G, un autre de 65G et le dernier de 15G. Tout cela fût suffisant pour me briser le dos (cinquième vertèbre fracturée. Ndlr). J’ai tout de suite su qu’il y avait un gros problème puisque je ne pouvais plus respirer et je ressentais de fortes douleurs.”

Depuis, Justin Wilson se remet doucement de cet accident. “Le docteur m’a dis qu’il fallait garder un corset pendant trois mois (à compter de l’accident. Ndlr). Je le porte donc nuit et jour et j’espère que je vais bientôt le quitter ! Je me sens bien maintenant mais je dois encore être patient pour soigner toutes mes blessures. C’est toujours un peu stressant de se blesser dans cette partie du corps et il faut prendre aucun risque. Dans certains cas, il est possible de tenter de reprendre le volant mais dans mon cas je pense qu’il faut être raisonnable. Si je me blesse de nouveau ça pourrait avoir de grave conséquences… Bien-sûr que je suis frustré de ne plus rouler, je me sens même prêt à revenir mais cela fait seulement 10 semaines que j’ai eu mon accident. Ce ne serait pas raisonnable et encore moins intelligent de faire ça. Quand je regarde sur le long terme, mon but est d’être fort l’année prochaine avec la nouvelle voiture. Je veux revenir pour essayer de gagner des courses, c’est mon but ! Je le répète, revenir pour disputer une course sur ovale cette année ne serait vraiment pas intelligent et il faut regarder à long terme.”

Pour se maintenir en forme, Justin Wilson fait un petit peu de vélo mais il pense déjà à son retour : “J’espère être bientôt de retour, assez en forme pour participer à des essais après la saison afin de me préparer au mieux pour l’année prochaine. Je me suis récemment rendu à Baltimore pour rendre visite à l’équipe Dreyer & Reinbold et j’ai découvert le nouveau tracé à cette occasion. Je suis frustré de ne pas piloter car le circuit à l’air intéressant. Toutefois l’équipe fait du bon travail et c’est le principal.”

Alors que Giorgio Pantano devrait rouler dans la monoplace n°22 à Motegi, Paul Tracy semble être le mieux placé pour disputer les deux dernières courses de la saison au Kentucky et à Las Vegas.

mattis leo efficitur. leo. Aliquam Curabitur id, Phasellus