La Red Bull Racing frappe fort à Chicagoland

La Red Bull Racing gagnera-t-elle une nouvelle course en NASCAR Sprint Cup Series avant de disparaître ? Pour rappel cette écurie ne compte qu’un succès, c’était avec Brian Vickers au Michigan en 2009. Depuis pas grand chose, pour ne pas dire plus rien.


Lors de cette seconde séance d’essais c’est Brian Vickers (29,304 secondes / 184,275 mph) qui a dominé les débats, devançant de trois centièmes de seconde Kasey Kahne. Le reste du top-5 est composé de Matt Kenseth et de deux pilotes de la Richard Childress Racing que sont Paul Menard et Kevin Harvick.

Jeff Gordon, Greg Biffle, Jimmie Johnson, David Stremme et Carl Edwards sont quant à eux classés dans le top-10.

Du côté des chasers hors du top-10, Dale Earnhardt Jr. s’en tire le mieux à la onzième place, Denny Hamlin est quatorzième, Kurt Busch dix-neuvième, Brad Keselowski vingt-huitième, Ryan Newman trente-neuvième et Tony Stewart quarante-deuxième.

Déjà en difficulté lors de la première séance d’essais, Tony Stewart n’a pas su redresser la barre, son meilleur temps se situe à 848 millièmes du chrono réalisé par Brian Vickers, en clair il s’agît d’un gouffre. Il reste donc beaucoup de travail aux mécaniciens d’ici la course de dimanche pour sauver ce qui peut encore l’être.

Sur dix tours consécutifs, c’est Jamie McMurray qui prend l’avantage devant David Reutimann. Suivent Clint Bowyer, Jeff Gordon et Mark Martin.

alt : Les temps de cette séance d’essais.

elit. amet, pulvinar elit. dolor. id velit, Praesent efficitur. eget tempus