ALMS : Guy Smith et Chris Dyson champions !

Guy Smith et Chris Dyson sont assurés d’être les champions ALMS 2011 alors qu’il reste encore une course à disputer. Il s’en est cependant fallu de peu pour que le verdict soit repoussé de deux semaines.

Les deux pilotes du Team Dyson ont effectivement failli perdre gros en fin de course. Jay Cochran, venu prêter main forte à Dyson et Smith sur cette course de six heures a en effet failli réduire à néant les efforts de ses équipiers d’un jour.

Incapable de reproduire le rythme de Guy Smith, Cochran a commencé à se faire rattraper puis dépasser par l’Aston Martin Gulf de Adrian Fernandez/Harold Primat/Stefan Mücke. Puis le pilote américain a connu un accrochage dans le trafic, récoltant une crevaison dans l’affaire. Et pour finir, il est sorti de piste et s’est ensablé dans le virage de Corkscrew !

Heureusement, toutes ces frayeurs n’ont pas empêché la Lola Dyson n°16 de terminer à la seconde place, aidée par les soucis de la n°20 qui a marqué plusieurs arrêts en fin de course.

Seule adversaire de la n°16 au championnat, l’Aston Martin Muscle Milk a également connu son lot de malheurs, puisqu’elle termine à 48 tours suite à des problèmes de moteur.

La victoire au générale est donc revenue à la Lola Aston Martin Gulf, qui signe un succès bienvenu après les déboires de l’équipe officielle depuis le début de saison. On a fait le choix dans cette équipe de remiser le nouveau prototype au garage et de ressortir l’ancienne Lola pour les dernières courses de l’année. Cette victoire vient en quelque sorte sauver la saison d’Aston Martin. Il sera cependant difficile à rééditer au Petit Le Mans, avec la présence des équipes officielles Audi et Peugeot lors de ce rendez-vous huppé.

Une fois de plus, la course des GT a été indécise et animée. La bagarre a trois qui s’est engagée entre la Porsche de Jörg Bermeister et Pat Long, la BMW de Joey Hand et Dirk Mueller et la Ferrari de Jaime Melo et Toni Vilander a tourné à l’avantage des premiers. Avec la seconde place, Hand et Mueller s’assurent du titre en catégorie GT.

Mais les vrais héros en GT ont pour nom Romain Dumas et Richard Lietz. Les deux pilotes de la Porsche hybride, qui roulaient hors catégorie, ont produit une course de toute beauté, qui s’est soldée par la dixième place au classement général devant toutes les autres GT. Le premier relais de Romain Dumas a été splendide. Parti dernier, le pilote alésien s’est joué du trafic et a remonté un à un tous ses adversaires pour prendre la tête avant la fin de son relais.

Les autres vainqueurs du week-end ont pour nom Scott Tucker, Christophe Bouchut et Luis Diaz (P2), Eric Lux, Elton Julian et Michael Guasch (LMPC) et Duncan Ende, Spencer Pumpelly et Peter Ludwig (GTC).

La dernière manche de la saison se disputera à Road Atlanta à l’occasion du Petit Le Mans. Le plateau sera très relevé, cette course faisait partie du calendrier de l’International Le Mans Cup.

Praesent elementum venenatis Donec ultricies sed