Brad Keselowski assomme tout le monde

En prélude à ses débuts dans le Chase, Brad Keselowski était engagé en NASCAR Nationwide Series lors de l’épreuve disputée sur l’ovale de Joliet dans l’Illinois. Le pilote de la Penske Racing, champion en titre de cette catégorie, s’est illustré en dominant la course pour s’imposer fort logiquement.


Brad Keselowski a ainsi remporté sa troisième victoire de la saison et sa quinzième en carrière. La victoire devait se jouer entre Edwards et Keselowski, mais le pilote de la Roush Fenway Racing est tombé en panne d’essence au tour 124 au moment d’un arrêt sous drapeau vert. Edwards sera capable de rallier l’arrivée à la deuxième place.

Brian Scott, auteur de sa première pole en carrière, a terminé à la troisième place devant Aric Almirola et Sam Hornish Jr.. Seuls les dix premiers de l’épreuve ont terminé dans le tour du vainqueur.

Grâce à sa huitième place à l’arrivée, Ricky Stenhouse Jr. conserve la tête du classement général.

Avec dix secondes d’avance sur le deuxième à trente tours du but, Brad Keselowski s’est contenté de gérer la fin de course.

Le pilote de la Penske Racing s’est emparé de la tête de l’épreuve dès le deuxième tour et a mené tous les tours sauf un jusqu’au 90ème passage.

Si Keselowski a ravitaillé au tour 115 sous drapeau vert, Edwards a attendu le tour 124, soit une boucle de trop. Quand on lui a dit de rentrer, Carl Edwards était dans la ligne droite arrière et a donc perdu de précieuses secondes.

Carl Edwards : “Ils m’ont dit de repasser dans les stands quand j’étais dans la ligne droite arrière et je suis tombé en panne d’essence. Je pense que notre voiture était rapide. J’aurais aimé me battre avec Brad pour la victoire. Nous n’avons pas eu cette neutralisation.”

ipsum Donec ultricies Nullam sit odio sed adipiscing