152 emplois menacés chez Red Bull Racing

En Caroline du Nord la loi impose à une entreprise de plus cent cinquante salariés de prévenir soixante jours avant la date de fermeture définitive. La Red Bull Racing a indiqué que le 17 décembre 2011 elle cesserait d’exister. Ce sont ainsi 152 emplois qui sont en péril.


Jay Frye, le manager général recherche activement un ou plusieurs investisseurs, mais pour l’instant rien ne dit que cette écurie, qui engage deux voitures pour Kasey Kahne et Brian Vickers, trouvera un acheteur d’ici la fin d’année.

La piste menant à Jacques Villeneuve, un temps évoquée la semaine dernière, est toujours à l’état de rumeur.

Brian Vickers : “C’est difficile pour tout le monde, moi y compris. Je suis vraiment très fier du travail réalisé par tout le monde chaque semaine.”

Brian Vickers a été de toute l’aventure de la Red Bull Racing. C’est à l’issue de la saison 2006 qu’il a décidé de rejoindre cette toute nouvelle équipe. Si les deux premières saisons ont été très compliquées, il a apporté en 2009 la première et à ce jour seule victoire à l’écurie, c’était au Michigan. Il s’était qualifié pour le Chase cette même année. Aucun autre pilote Red Bull n’a réussi à le faire.

L’ancien pensionnaire de la Hendrick Motorsports ne sait toujours pas de quoi son avenir sera fait. S’il a déjà discuté avec bon nombre d’écuries, les bonnes places commencent à être limitées.

Pour Kasey Kahne le problème de l’avenir ne se pose pas. On sait depuis le milieu de saison 2010 qu’il pilotera pour la Hendrick Motorsports. Il sera le remplaçant de Mark Martin dans la Chevrolet n°5.

Praesent sed vulputate, id, nunc elit.