Racecar Euro Series 2011 Super Finale – Le Mans – 8/9 octobre

Championnat ELITE :


La saison régulière a été disputée comme jamais avec 6 vainqueurs différents en 10 courses. Certes,
avec 4 victoires en 2011, Eric Hélary, actuel leader du Championnat, est favori mais son avance est
faible et rien n’est joué. Ils sont encore au moins 6 à pouvoir briguer le titre : Romain Thiévin, Ander Vilarino et Romain Iannetta sont sur les rangs mais aussi les juniors Steven Palette (leader du Trophée Junior) et Wilfried Boucenna. Tous ont su montrer au cours de la saison leur détermination pour le titre final et ne se laisseront pas impressionner par l’enjeu. Antoine Lioen (leader du Trophée Challenger), Olivier Pernaut, Vincent Capillaire et Bruno Cosin (Challenger), en embuscade, sauront également tirer profit de la moindre erreur. Il leur faudra se méfier de Kevin Estre (vainqueur de la Porsche Cup 2011), Pierre Ragues (ILMC) et Anthony Garbarino venus découvrir la discipline, ou encore de Christophe Anquetil et Sebastien Dhouailly qui ont démontrés leur pointe de vitesse en début de saison. Panache et performance seront les maîtres mots pour cette Super Finale « Money time ».

Championnat OPEN :

Manu Brigand et Romain Fournillier sont les incontestables favoris du Championnat Open. Ils se sont
livrés à une véritable passe d’armes tout au long de la saison, se disputant à tour de rôle les victoires. Tout ne leur est pas acquis pour autant car les jeunes Tanguy Ide, hyper régulier avec 8 top 5 et Vincent Gonneau, vainqueur de 2 des 4 dernières courses peuvent les coiffer au poteau, tout comme Jo Merszei, venu de Macau, qui compte bien venir jouer les trouble-fêtes dans le quatuor de tête. Les podiums finaux des Trophées Legend et Gentlemen sont également très disputés et promettent de belles bagarres dans tout le peloton avec des Jerome Laurin, Alain Grand ou Philippe Marie très
motivés.

Ce sera donc bien une Super Finale et le mythique circuit Manceau sera seul juge pour départager les
pilotes RACECAR Euro Series, qui à l’image de leur homologues de NASCAR ne disposent d’aucune
aide électronique de leur machine et ne peuvent compter que sur leur talent. A ne rater sous aucun
prétexte !

Le calendrier du week-end :

Samedi 8 octobre :

14h40 – 14h55 : Qualifications Elite (15’)

15h00 – 15h15 : Qualifications Open (15’)

16h45 – 17h10 : Sprint Elite (25’)

Dimanche 9 octobre :

11h05 – 11h30 : Sprint Open (25’)

15h45 – 16h30 : Endurance Main Event (45’)

risus libero ipsum mattis commodo id Donec velit,