Tony Stewart : ‘Il est trop tôt pour être conservateur’

Tony Stewart a commencé le Chase avec deux victoires alors qu’il n’avait pas réussi à terminer sur la Victory Lane ne serait-ce qu’une seule fois lors de la saison régulière. Alors qu’il reste huit courses à courir il veut les prendre les unes après les autres pour essayer de gagner des points sur ses adversaires.


Tony Stewart : “Je pense que lors des deux derniers week-ends vous pouvez aborder les courses différemment. Lors du dernier jour à Homestead vous savez ce que vous avez à faire. Les huit premières courses c’est trop tôt pour pour gérer les points acquis surtout avec les pilotes qualifiés en playoffs. Lors des deux dernières courses le groupe de pilotes jouant le titre est plus réduit.”

Lors des deux premières courses des playoffs Stewart a été tout sauf conservateur en remportant les deux courses en gérant parfaitement sa consommation à chaque fois.

Tony Stewart : “Avant Atlanta nous n’étions pas bons. Depuis nous sommes très bons. Je ne sais pas ce qui a permis ce retournement de situation, mais j’en suis ravi.”

S’il compte deux victoires dans sa carrière à Dover ses dernières performances sur cette piste ne sont pas bonnes. Vingt-et-unième de cette course l’an dernier, il n’a pu faire mieux que vingt-neuvième en début d’année. Ses difficultés à Dover se sont confirmées cette année à Bristol sur la seule autre piste en béton où il n’a pu faire mieux que dix-neuvième et vingt-huitième.

Lors de l’épreuve estivale de Bristol il avait passé le drapeau à damier avec trois tours de retard sur le vainqueur de l’épreuve, Brad Keselowski. Lors des différentes séances d’essais il était aux abonnés absents. Malheureusement pour lui ce week-end de Dover semble partir sur les mêmes bases.

commodo Sed ipsum justo non at risus. ante. mattis ultricies diam pulvinar