Romain Fournillier de bout en en bout


Parti de la pole postion Romain Fournillier a mené tous les tours pour s’imposer avec 8,760 secondes d’avance sur Vincent Gonneau alors qu’Anthony Garbarino a pris la troisième place. La stratégie de Romain était claire : partir devant et creuser l’écart pour se mettre à l’abri des problèmes.

Derrière le leader la bataille a fait rage entre Emmanuel Brigand, Alain Grand, Tanguy Ide, Anthony Garbarino et Vincent Gonneau, ce sont les deux derniers cités qui profiteront des problèmes des uns et des autres pour monter sur le podium.

Le seul à avoir eu une voiture endommagée n’est autre qu’Emmanuel Brigand. Ses mécaniciens devront travailler pour remettre la voiture en état avant la course d’endurance, notamment au niveau du capot moteur côté gauche et du pare-chocs avant côté droit.

quis Donec ante. venenatis adipiscing ut