Matt Kenseth s’impose à Charlotte

Matt Kenseth était bien évidemment très heureux de gagner ce samedi soir à Charlotte, surtout que sa Ford n°17 arborait un nouveau sponsor, Fluidmaster, une bonne occasion donc de se montrer quand on connait les difficultés de la Roush Fenway Racing à trouver des sponsors pour 2012.


Cette course a vu le quintuple champion, Jimmie Johnson, être impliqué dans un accident dans les vingt derniers tours de l’épreuve. Kenseth s’est finalement imposé devant Kyle Busch et son coéquipier Carl Edwards. La dernière relance a eu lieu à douze tours du drapeau à damier et le pilote Roush s’est construit une avance de 968 millièmes sur Busch pour s’imposer. Le reste du top-10 est composé de Kasey Kahne, Marcos Ambrose, Kevin Harvick, A.J. Allemendinger, Tony Stewart, Denny Hamlin et Ryan Newman.

Ce succès est le troisième de la saison pour Matt Kenseth et son vingt-et-unième en carrière. Malgré le fait d’être parti de l’arrière du peloton suite à un changement de moteur après les essais, Kyle Busch a mené le plus grand nombre de tours avec 111.

À mi-parcours dans ces playoffs 2011 de la NASCAR Sprint Cup Series, Matt Kenseth est troisième du classement à sept points de son coéquipier de leader, Carl Edwards.

Matt Kenseth : “Après tous les restarts à jeter à la poubelle, nous en avons enfin eu un bon aujourd’hui. Heureusement nous en avons eu un bon en fin de course. Crown Royal ce n’est pas trop tard pour revenir, nous n’avons pas de sponsor pour la saison prochaine.”

Kyle Busch était également satisfait de sa course, malgré sa deuxième place alors qu’il a mené le plus grand nombre de tours.

Kyle Busch : “C’était le meilleur run que nous ayons eu ici depuis longtemps, mais il nous en a manqué un peu. Nous devions terminer comme cela. Ce n’est pas si difficile. Nous n’avons perdu qu’une position et quatre points. C’est frustrant, mais si nous devions terminer deuxième, alors il fallait le faire.”

Carl Edwards était pour sa part énervé par la ligne prise par Kyle Busch dans les derniers tours lorsque les deux hommes se battaient pour la deuxième place.

Carl Edwards : “Nous nous battions vraiment très durement. C’est comme s’il y avait une différence entre se battre durement et couper la route juste devant le nez de l’autre. Ce que je dis c’est que Kyle se rabattait sur moi à la sortie du virage n°2. La prochaine fois que cela arrive je le mets dehors ! Cela m’a surpris. Maintenant il m’a dit qu’il ne voulait pas le faire et je dois croire cela, mais je ne sais pas ce qu’il a dit d’autre.”

Kyle Busch avait bien évidemment son explication à donner après la course.

Kyle Busch : “J’étais survireur et cela me faisait revenir à l’intérieur. J’essayais de résister. Nous étions côte à côté dans la ligne droite arrière. J’essayais de garder ma position.”

Au coude à coude avec Ryan Newman au tour 316, Jimmie Johnson est parti en travers et a tapé le mur dans le virage n°2. Il s’est finalement classé trente-quatrième, mais retombe à la huitième place du classement général à trente-cinq points d’Edwards.

Jimmie Johnson : “Je suis OK. Heureusement qu’il y a des murs de sécurité et des voitures plus sures.”

velit, ut elementum porta. mattis sit dolor commodo Curabitur risus.