Sarah Fisher se souvient de Dan Wheldon

Alors que son équipe se préparait à couvrir cinq tours du circuit de Las Vegas en l’honneur de Dan Wheldon, Sarah Fisher a été submergée de tristesse. Quelques mois plus tôt, Wheldon était en passe de faire partie de son équipe…

Sarah Fisher : “Nous avons discuté avec Dan à la fin de la saison dernière à propos de la voiture frappée du numéro 67. En fait, il m’a expliqué qu’ il était fier de notre équipe et qu’il serait honoré de piloter pour nous. Entendre cela d’un tel champion m’a rendue très heureuse.”

Sarah Fisher, ancienne pilote et désormais chef d’équipe, a été très touchée par cet évènement tragique et fut triste très longtemps avant de commencer à faire le deuil de Dan. Même si elle comprend que certains soient en colère à propos de ce qui s’est passé sur l’ovale de Las Vegas, la toute jeune maman avoue qu’elle n’a pas envisagé une seconde que les choses puissent mal tourner en permettant à 34 voitures de rouler sur une piste telle que Las Vegas :

“Ca ne m’a même pas ennuyé ou effrayé. J’ai piloté pendant plus de dix ans et j’ai connu les courses en paquet. J’ai même été impliquée dans l’accident d’Atlanta (en IRL en 2001. Ndlr) mais je pense que ce qui s’est passé à Las Vegas était un crash très étrange et très grave. Nous soutenons tous la famille de Dan mais je crois que ce sont les courses sur ovales qui ont rendu Dan si célèbre. Il aimait tant rouler sur les circuits d’un 1,5 mile. Si nous occultons ce qui s’est passé, que pensez-vous qu’il aurait dit à propos de ce crash ? “

Réagissant à la remarque de Jimmie Johnson concernant l’organisation de courses sur ovales pour des monoplaces (“Ces voitures sont si rapides et s’envolent facilement sur ovales. Je ne les ferai pas courir sur ce type de tracé car ce n’est pas nécessaire.”), Sarah Fisher s’est montrée plutôt virulente : “Jimmie n’a jamais roulé dans une voiture d’INDYCAR. Est-il même déjà venu voir une course ? Ma réponse à tout cela serait que la NASCAR ne devrait pas rouler sur des ovales tels que Daytona ou Talladega.”

La seule chose qui ait poussé Sarah Fisher à arrêter de piloter en compétition n’est pas l’accident de Las Vegas mais le fait d’être devenue jeune maman : “Je ne sais pas si je me sentirais aussi bien dans une voiture de course maintenant. Devenir parent change les perspectives d’avenir mais je suis sûre que si j’étais encore célibataire j’aurai décidé de reprendre le volant.

Enfin, quand Sarah Fisher se souvient de Dan Wheldon c’est lors d’une occasion bien particulière : “Je me souviendrai toujours de l’attitude qu’a eu Dan après la première victoire de notre équipe au Kentucky. Il a cherché notre motorhome après la course alors que nous étions en train de quitter le circuit et nous a adressé ses félicitations. Ca c’était Dan, il était partout et toujours aussi gentil.”

tristique Donec justo quis Aenean risus