Carnet de bord Ford 400 : jour 1

Après un vol de plus de neuf heures et quelques turbulences qui nous faisaient nous sentir dans une attraction à sensation, nous avons pu nous poser sur le continent américain, à l’aéroport de Charlotte en Caroline du Nord plus précisément. Une fois les formalités effectuées il est temps d’aller récupérer les minibus.


Alors qu’il n’est qu’à peine 16h00, nous décidons de chambouler le programme. Initialement, il n’y avait rien de prévu pour cette après-midi, mais nous décidons d’un commun accord de nous rendre au Hall of Fame de la NASCAR. En arrivant, la surprise est de taille, puisque Kevin Harvick est présent pour répondre à quelques questions des fans dans la bonne humeur.

Après nous avoir expliqué que son circuit préféré était Richmond et que s’il n’avait pas mis Kyle Busch dans le mur sur cette piste c’était uniquement pour conserver sa licence de pilote, j’ai la chance de pouvoir lui poser une question afin qu’il nous explique ce qui lui manque pour enfin décrocher le titre de champion. Le pilote de la Richard Childress Racing nous répond alors que son manque de régularité, notamment pendant le Chase est son plus gros défaut.


Le directeur du Hall of Fame était également présent et a tenu à saluer un par un tous les membres du groupe, nous remerciant au passage de venir de France.

La session se termine par quelques dédicaces et des photos, puis nous continuons la visite du Hall of Fame. Nous nous rendons tout d’abord au simulateur iRacing pour une petite course de cinq minutes sur l’ovale de Miami.

Nous nous essayons également aux ravitaillements en testant les différents postes. La visite se termine par un passage dans la boutique pour quelques emplettes.


Nous ressortons à 18h00 du Hall of Fame et décidons d’aller manger au Hooters situé à quelques encablures de notre hôtel. Si aucune voiture de NASCAR y est présente dans son intégralité, nous notons tout de même la présence d’un parechoc arrière d’Alan Kulwicki, lorsqu’il pilotait une voiture aux couleurs de la chaîne de restaurant.

Le repas expédié dans la bonne humeur générale, nous décidons de rejoindre l’hôtel pour une nuit de sommeil amplement méritée. Le programme de la journée de demain est on ne peut plus simple avec la visite de six écuries. Même si la pluie est annoncée, cela ne devrait pas affecter la bonne ambiance qui règne dans ce groupe.

À demain pour la suite des aventures, en attendant retrouvez une sélection de photos dans la galerie.

in dapibus at adipiscing dolor ut eleifend