Les réactions à la suite du retrait de l’équipe Newman/Haas Racing

Contacté par nos confrères américains, Sébastien Bourdais fût très peiné et a visiblement eu du mal à trouver ses mots lorsqu’il a appris la faillite de l’équipe qui lui a permis de débuter sa brillante carrière aux Etats-Unis : “C’est véritablement une triste nouvelle pour moi.”

L’annonce de la fermeture du Newman/Haas Racing a attristé et bouleversé Graham Rahal. En effet, c’est au volant d’une monoplace du team basé dans l’Illinois qu’il a remporté sa première victoire en carrière à St Petersburg en 2008 : “Je suis très triste pour Carl et Bernie Haas ainsi que pour tous les membres de l’équipe. Ils sont comme une famille pour moi et j’espère pour les ingénieurs et les mécaniciens qu’ils pourront retrouver rapidement du travail. Si vous considérez le succès que nous avons connu ensemble et la saison qu’ils ont réalisé avec Oriol et James, alors vous pouvez facilement vous rendre compte qu’ils ont de nombreuses personnes très talentueuses. Newman/Haas est une équipe et une organisation fantastiques et j’ai adoré plus que tout piloter pour eux pendant quatre ans.”

“L’histoire parle pour eux. Quand vous entriez dans l’usine, vous vous aperceviez que les gens étaient toujours impliqués à 100% dans le but de remporter des courses et non pas pour gagner de l’argent à tout prix. De nombreuses personnes sont restées de bons amis à moi et c’est triste que l’aventure se termine. C’est inattendu et difficile à croire.”

En outre, les nombreuses réactions des fans prouvent que l’écurie Newman/Haas était sans conteste très appréciée. Des messages de remerciement affluent pour une des équipes d’INDYCAR les plus emblématique et qui fût en mesure de faire rouler de nombreux pilotes prestigieux tels que Mario Andretti, Nigel Mansell, Michael Andretti, Sébastien Bourdais ou encore Cristiano da Matta.
Même si les récentes difficultés que l’écurie éprouvait pour trouver de l’argent laissaient penser à certains que la fin de l’équipe était imminente, l’annonce intervenue il y a quelques jours fût surprenante et accueillie avec tristesse.

Dans un climat économique défavorable, l’arrivée de la nouvelle DW12 a visiblement coûté très cher à l’écurie Newman/Haas Racing… Restons toutefois optimistes, un éventuel repreneur pourrait toujours se manifester dans les semaines qui arrivent afin de sauver l’activité INDYCAR de cette équipe au palmarès exceptionnel.

elementum ut libero. Donec felis ut quis,