Beaux Barfield nouveau Directeur de Course de l’IndyCar

Randy Bernard continue de façonner la série IndyCar selon sa volonté et celle des acteurs du championnats, fans y compris.

Après une saison 2011 marquée par les décisions trop hâtives de la Direction de Course, le Président de l’INDYCAR a décidé de marquer le coup en mettant au placard le très contesté Brian Barnhardt, en poste depuis la création de l’IRL en 1996 et ami de Tony George.


Etaient nominés pour le remplacer des figures telles que Scott Pruett ancien pilote d’IndyCar et champion Grand-Am, Tommy Kendall, champion Trans-Am, et Beaux Barfield, ex-pilote d’Indy Lights et qui a officié en tant que Chef Commissaire pour le ChampCar et Directeur de Course pour l’ALMS.

Et c’est précisément ce dernier qui a décroché la timbale. Pour ce Texan âgé de 40 ans, sa venue à la tête de la Direction de Course est une véritable promotion et vient récompenser son formidable travail dans les précédents championnats auxquels il a officié. A noter que cette décision marque également une progression pour l’INDYCAR qui pourra s’appuyer sur la réflexion d’un ancien pilote de talent pour statuer sur un évènement de course.

Car il faut bien admettre que si Barnhardt fut reconnu pour son implication au niveau de la sécurité des pilotes, il n’en restait pas moins décrié par ses pairs qui n’ont jamais vu en lui, la personne experte dont ils avaient besoin pour clarifier certains points obscurs du règlement ou pour trancher objectivement après un incident de course.

Interrogé en conférence de presse, voici la réaction de Barfield sur sa nomination au poste de Directeur de Course :
J’ai grandi dans la course automobile, donc j’ai toujours été impliqué dans la course. La seule chose que je voulais faire en tant que pilote ayant grandi en Amérique, était d’être impliqué dans l’Indy 500. Lorsque ma carrière de pilote a changé de cap, et que je me suis trouvé à officier en tant que commissaire, c’était toujours l’un de mes buts de parvenir à intégrer l’IndyCar et l’Indy 500. De ce point de vue, ça représente le pinacle de mes aspirations en tant qu’officiel. Je suis vraiment honoré de faire partie de l’INDYCAR.

De son côté, Bernard justifie le choix de Barfield par son expérience réussie en tant que Directeur de Course mais aussi par son lien très serré avec la compétition monoplace.
Même si la plus récente expérience de Beau est en sport prototype, ses racines se trouvent en monoplace. Il s’est forgé une solide réputation en tant que Directeur de Course en ALMS et le faire monter à bord assure à l’INDYCAR d’avoir un Directeur de Course impliqué avec le bon niveau d’expertise pour ce championnat.

Souhaitons donc le meilleur à Barfield qui aura pour lourde mission de redorer le blason de la Direction de course mais surtout de finaliser la règlementation 2012 ainsi que son équipe avant l’ouverture de la saison le 25 mars à St. Petersburg.

et, felis pulvinar justo consectetur Aliquam dolor