DAKAR – Etape 11 – Gordon dit adieu à la victoire finale

Une heure cinquante minutes et quarante secondes voila le temps perdu par Robby Gordon lors de cette onzième spéciale. Un retard qui lui sera difficile voire impossible à combler en trois étapes.


Tombé à la quatrième place du classement général le Californien aura même du mal à terminer sur le podium puisqu’il doit reprendre près d’une heure à De Villiers pour accéder à la troisième marche.

La journée de Robby Gordon se résume à des problèmes techniques à l’issue du premier intermédiaire. Il a ensuite dû s’arrêter à plusieurs reprises pour réparer, notamment dans la longue liaison du milieu de l’étape.

Robby Gordon : “Nous avons perdu un joint de cardan, à la fin de la première spéciale et nous avons essayé de le changer pendant la liaison. Cela nous a pris énormément de temps, et nous avons raté notre départ sur la deuxième spéciale. Et sur la fin, nous avons perdu notre embrayage. C’était une mauvaise journée… horrible. Mais c’est comme ça le Dakar. On se bat, on se bat, on se bat. De temps en temps ça paye, et aujourd’hui on s’est fait avoir… pour une pièce à 1 dollar, que nous avons en plus ! Mais nous n’abandonnons pas, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Nous roulons jusqu’à Lima.”

L’antépénultième étape de ce rallye reliera Arequipa à Nasca avec 412 kilomètres de liaison puis 245 chronométrés. Un secteur de dunes d’une trentaine de kilomètres en fin de spéciale sera au menu. Cette étape ne sera pas sans rappeler certaines disputées en Mauritanie.

Praesent mi, accumsan ut Donec libero Nullam velit, Curabitur dolor.