Waltrip, Yarborough, Inman, Wood et Evans au Hall of Fame

“Courir c’est comme grimper une très grande échelle. Quand vous commencez vous êtes tout en bas et c’est difficile d’arriver tout en haut. Ce soir j’ai le sentiment d’avoir gravi la dernière marche.” C’est en ces mots que le triple champion de la NASCAR Sprint Cup Series, Cale Yarborough s’est exprimé après son intronisation.


Un autre triple champion a fait son arrivée au Hall of Fame en la personne de Darrell Waltrip. Le consultant de la FOX s’était senti lésé de ne pas avoir été choisi pour 2011, mais en ce vendredi soir à Charlotte il était des plus heureux.

Darrell Waltrip : “Toutes les personnes dans cette pièce m’inspirent. Cale a dit qu’il avait monté une échelle, j’ai l’impression d’avoir gravi des montagnes et les montées étaient compliquées.”

Dale Inman a remporté 193 courses en tant que chef d’équipe et huit titres, dont sept avec Richard Petty. Toujours impliqué dans les activités de la Richard Petty Motorsports, Inman a tenu à revenir sur ses 53 ans de carrière.

Dale Inman : “Quand je regarde derrière moi toutes ces victoires, celles de Daytona, les titres, je pense aux gens que j’ai rencontrés aux lieux que j’ai visités, aux amis que je me suis fait que ce soit dans ou en-dehors de la course. Peut-être que maintenant cela n’a plus d’importance, mais je sais que des personnes d’un certain âge respectent cela.”

Glen Wood a remporté 96 courses dans sa carrière dans les différentes divisions, dont quatre en Sprint Cup, mais c’est surtout avec son écurie, la Wood Brothers Racing, qu’il a été rendu célèbre. En tant que propriétaire il compte 98 victoires, la dernière en date n’étant autre que les Daytona 500 2011.

Glen Wood : “Ce n’est pas simplement le fait d’être intronisé au Hall of Fame, c’est la Wood Brothers, c’est la NASCAR. Je suis fier d’avoir été un pilote de NASCAR et un propriétaire ces soixante dernières années et je suis fier d’appartenir à ces deux familles, la Wood et Ford. C’est l’association de ces deux familles qui fait que je suis ici ce soir.”

Richie Evans a remporté neuf titres en Modified et est décédé en 1985 des suites d’un accident lors des essais à Martinsville. Il est la première personne à intégrer le Hall of Fame à ne pas avoir de lien direct avec la Sprint Cup. Son chef d’équipe et sa veuve ont parlé en son nom.

Lynn Evans : “Je voudrais remercier les gens qui ont voté et fait de lui le premier intronisé à ne pas avoir couru dans les séries nationales. Vous avez donné l’espoir à des milliers de compétiteurs à travers le pays.”

Sed libero ut odio ultricies pulvinar eget vulputate,