La Ganassi doit se ressaisir

Pathétique, voila le mot qu’a employé Chip Ganassi pour qualifier la saison 2011 de son écurie, il faut dire qu’avec les moyens dont l’écurie dispose les vingt-et-unième et vingt-septième places au classement général sont tout simplement indigne de pilotes Ganassi.


L’année 2010 avait été prometteuse avec trois succès pour Jamie McMurray et un pour Juan Pablo Montoya, mais la dynamique ne s’est pas conservée en 2011, pire elle s’est inversée. Au final les deux pilotes de l’écurie ont traversé la saison de manière anonyme. Les attentes pour 2012 sont donc importante et le droit à l’erreur tout simplement interdit.

Afin d’insuffler une nouvelle dynamique à l’écurie, Chip Ganassi a décidé d’apporter quelques changements en interne. Chris Heroy, jeune talent, a été débauché de la Hendrick Motorsports pour être le chef d’équipe de Juan Pablo Montoya. John Probst, ancien de la Red Bull Racing, a été engagé au poste de directeur technique.

Max Jones a été nommé nouveau manager alors que Tony Glover et Steve Hmiel se sont vus indiquer le chemin de la sortie.

Avec de tels changements la Earnhardt-Ganassi Racing se doit d’être performante. La non-qualification de ses deux pilotes pour les playoffs serait vécue comme un véritable affront.

ut elementum ipsum suscipit neque. Aliquam Sed libero vel,