Essais INDYCAR Barber Motorsports Park : Jour 1

Une température très basse accueillait les 11 pilotes présents en Alabama pour ce premier jour d’essais privés. C’est finalement Power qui s’en sort le mieux en signant le meilleur temps de la séance en 1:11.2. L’Australien semble se sentir très bien sur le Barber Motorsports Park puisqu’il avait signé la pole position et s’était imposé lors de la course du 10 avril 2011.

Pour Will Power, qui effectuait ses premiers tours de roues avec la nouvelle DW12 sur le circuit de Barber, la comparaison avec l’ancienne voiture n’est pas facile à établir : “Tout s’est très bien passé aujourd’hui. Bien-sûr, les pneus jouent beaucoup et font une grosse différence puisque j’avais tourné ici en 1:09:2 il y a quelques années. Mais pour l’instant nous pouvons seulement comparer en fonction des pneus que nous utilisons. Nous n’avons pas beaucoup roulé aujourd’hui et je ne suis pas sorti en fin de journée mais j’ai eu le sentiment que la voiture et le moteur ont progressé tout au long de la journée.”

Franchitti en difficulté

Mais la grosse surprise de la journée fut, sans aucun doute, le crash de Dario Franchitti au premier virage ! Des pneus froids, une piste « verte » et l’utilisation du turbo ont eu pour effet de propulser la Dallara DW12 n°10 dans les barrières de protection. Le quadruple champion INDYCAR s’en est sorti indemne et pourra retrouver la piste dès aujourd’hui.





La voiture blessée de l’écossais Dario Franchitti.

© Indy Car Series / LAT

Parmi les autres pilotes présents, Scott Dixon a connu quelques soucis de suspension mais a pu tester différents réglages. Pour l’instant, le néo-zélandais trouve que sa voiture n’a pas assez de poids sur l’avant. Justin Wilson et James Jakes roulaient pour le compte de Dale Coyne et c’est le « géant anglais » (Wilson mesure 1m93. Ndlr) qui s’en est le mieux sorti puisqu’il termine à moins d’une demi-seconde de Power. En compagnie de son ingénieur Bill Pappas, Justin Wilson souhaite effacer le sous-virage chronique de sa voiture en milieu de virage. Ce sera certainement l’objet de son programme lors du deuxième et dernier jour d’essai.

Deux pilotes Rahal Letterman étaient également de la partie. Takuma Sato et Luca Filippi ont effectué un déverminage grandeur nature de leur nouvelle Dallara DW12. Le japonais a déclaré avoir réalisé des tours constants et réguliers sans pour autant viser la meilleure performance. Un travail sur les pneus devrait être à l’ordre du jour ce mardi.

Un frenchie déjà assidu

Enfin, notons la très bonne impression laissée par Simon Pagenaud. Le Poitevin a passé cette première journée d’essais à explorer des possibilités de réglages toutes plus variées les unes que les autres : “Je suis très satisfait. Nous avons fait de nombreux changements… énormément de changements ! La voiture s’est bien comportée et j’ai pu boucler des tours rapides même si ce n’était pas le but.”

elit. vulputate, Praesent tristique eget elementum ut velit, tempus dictum