Vers une grève des pilotes en IndyCar ?

La disparition de Dan Wheldon est encore dans tous les esprits. Malgré le pas en avant effectué par la Dallara DW12 en termes de sécurité, les pilotes et tous les acteurs de l’IndyCar savent bien que cette nouvelle voiture ne permettra pas de garantir une sécurité totale sur les circuits.


Des paquets toujours présents malgré le nouveau package.

La raison? La mort de Dan Wheldon n’est pas à mettre au crédit de la Dallara IR07 mais bel et bien sur la physionomie des courses sur ovales de type “superspeedway” favorisant une évolution des voitures en paquets. Conscient de l’aberration que représentait ce “spectacle”, Randy Bernard a rapidement fait savoir que l’INDYCAR allait travailler dur pour supprimer ce phénomène.

Malheureusement malgré l’arrivée du nouveau package “châssis-moteur”, les paquets sont toujours d’actualité d’après les pilotes qui ont effectué des essais sur l’ovale du Texas Motor Speedway. Et très vite, des rumeurs de grève ont émané des garages malgré les déclarations pacifistes des pilotes. Voici les déclarations de Tony Kanaan, présent aux côtés de Ryan Briscoe et d’Alex Tagliani sur l’ovale du Texas :
Après la tragédie liée à la perte de Dan, l’INDYCAR nous a dit qu’il n’y aurait plus de courses en paquets.

Je peux vous assurer qu’après le test (ndlr : du Texas), il y aura des courses en paquet avec cette configuration aérodynamique à moins que l’appui ne soit réduit. Mais nous espérons que l’INDYCAR puisse changer certaines choses avant que nous retournions là-bas en groupe pour faire de nouveaux essais. Après avoir dit ça, nous ne pensons pas que la grève soit la bonne chose à faire à ce moment.

Des circuits en deçà des standards de sécurité ?

Ajouté à ce phénomène de paquets, le désaccord entre les pilotes et l’INDYCAR porte sur la position des poteaux bordants l’extérieur des circuits afin de soutenir les grillages. Justin Wilson insiste sur le fait qu’aucune innovation majeure en termes de sécurité n’est intervenue depuis 10 ans et les désormais fameux murs SAFER et qu’il est donc temps de travailler sur la prochaine qui pourrait être une nouvelle génération de grillages.

Malheureusement, les investissements et le temps nécessaire à cette transformation des circuits ne sont pas envisageables à court-terme. Les pilotes devront faire avec cette saison, mais il est évident que si l’INDYCAR parvenait à supprimer les paquets en réduisant l’appui aérodynamique et/ou en augmentant la puissance des moteurs, les risques seraient fortement réduits et le spectacle y gagnerait puisque les pilotes pourraient à nouveau faire la différence.

La balle est désormais dans le camp de Randy Bernard et ses hommes…

lectus venenatis, Praesent eleifend Praesent libero accumsan Sed libero