Daytona 500 – Matt Kenseth s’impose au bout de la nuit !

Matt Kenseth a maintenant une dette envers son coéquipier Greg Biffle. le pilote de la Ford n°17 de la Roush Fenway Racing doit en effet sa victoire à un bon coup de pouce de Biffle avec qui il a drafté en fin de course pour aller chercher sa deuxième victoire en carrière aux Daytona 500, l’épreuve d’ouverture de la saison 2012 de NASCAR Sprint Cup.

A l’arrivée, Kenseth devance Dale Earnhardt Jr., Biffle et Denny Hamlin. C’est Jeff Burton qui a complété le Top-5 de cette course folle qui s’est terminée tard dans la nuit de lundi. Initialement prévu dimanche après midi, les Daytona 500 ont pour la première fois été reportés à lundi à cause de la pluie. Mais en raison des risques d’orage, les officiels ont été obligés de repousser le départ jusqu’à 19h00 heure locale.

Danica Patrick maudite à Daytona

Dès le drapeau vert, l’épreuve a été stoppée après une gros accident impliquant Jimmie Johnson et la nouvelle venue dans la discipline Danica Patrick. Dans le deuxième tour, Johnson a été poussé par Elliott Sadler, et est allé percuter le mur dans la ligne droite avant en emmenant avec lui la pauvre Patrick. A noter que l’ancienne pilote d’IndyCar a été impliquée dans des accidents à chacune de ses trois courses à Daytona, sans jamais être responsable.

David Ragan, Kurt Busch et le vainqueur de l’édition 2011 des Daytona 500 Trevor Bayne ont également été impliqués. Sadler a tout de suite reconnu son erreur et s’est excusé par radio interposée.

A peine la course relancée, c’est cette fois Ryan Newman qui est parti à la faute au 13ème tour. Ces deux accidents ont sans aucun doute calmé les esprits et la course s’est ensuite transformée en une procession de deux lignes avec Hamlin, Burton et Biffle en tête.

Biffle et Denny Hamlin ont dominé la première partie de la course, mais en fin d’épreuve plusieurs prétendants à la victoire et anciens vainqueurs comme Kenseth, Earnhardt Jr., Jamie McMurray ou encore Harvick ont commencé à se montrer à l’avant du peloton.

Montoya percute un camion sous drapeau jaune !

La course a connu un moment fort au 160ème tour lorsque la voiture de Juan Pablo Montoya a rencontré une problème mécanique sous drapeau jaune. Il est parti en tête à queue et a percuté une des sécheuses entrée en piste pour la nettoyer. Le camion a pris feu avant d’enflammer la voiture du pilote Colombien. Le carburant contenu dans le camion s’est alors répandu sur la piste et les pompiers ont mis plusieurs minutes à éteindre l’incendie.

Montoya est heureusement sorti indemne de cet accident tout comme le conducteur du camion. Les officiels ont été obligé de neutraliser la course pendant plus de deux heures pour nettoyer et réparer la piste.

Des accidents à la pelle à Daytona

L’épreuve a également été ralentie par plusieurs autres accidents comme le tête à queue de Tony Stewart à cinq tours de la fin après l’accrochage entre Ricky Stenhouse et Joey Logano. Kyle Busch et Newman ont eu aussi fait les frais de cet accident.

McMurray a lui aussi déclenché une gros accident au 187ème tour en emmenant avec lui Kahne, Aric Almirola, Brad Keselowski et Regan Smith.

vulputate, ante. id felis ultricies accumsan