Las Vegas – premier test raté pour la Burger King Racing

En achetant la Red Bull Racing, les nouveaux propriétaires de la Burger King Racing ne s’attendaient certainement pas à un début de saison aussi délicat, puisque l’écurie n’est à créditer que d’un seul top-20.

Si Landon Cassill a terminé dans le tour à Daytona, il n’a pu faire mieux que vingt-deuxième. Travis Kvapil n’était pour sa part pas qualifié.

Lors de l’épreuve de Phoenix, Kvapil a pris la dix-neuvième place à un tour du vainqueur, Denny Hamlin. Landon Cassill connaisait une première course compliquée avec une trente-cinquième place.


La Burger King Racing coule à Las Vegas

Les ovales intermédiaires sont les plus nombreux au calendrier avec pas moins de douze épreuves tout au long de l’année, sans compter les neuf épreuves – dont quatre avec une plaque de restriction – disputées sur des ovales de plus de deux miles qui elles aussi nécessites grandement les moteurs.

Las Vegas était donc un test afin de mesurer l’étendu du travail à accomplir dans les semaines à venir. À la Burger King Racing il est tout simplement colossal. Lors de cette troisième épreuve de la saison, aucun des deux pilotes n’a dépassé la vingt-huitième place !

L’écurie dont donc d’urgence se mobiliser et trouver des solutions, sous peine de devoir jouer le top-35 toute l’année.



Quelle perspective ?

Ce week-end la NASCAR se rend à Bristol. Sur ce short track c’est l’expérience qui paye. Si Travis Kvapil y a une septième place en 2005 pour son tout premier départ sur cette piste, Landon Cassill a une trente-septième place en guise de meilleur résultat, pas sûr donc que la confiance soit au rendez-vous.

Après l’épreuve de Bristol viendront trois épreuves sur des ovales d’un mile et demi ou plus lors des quatre suivantes, avec Fontana, Fort Worth et le Kansas de quoi mesurer de manière significative les progrès réalisés par cette équipe. Dans le cas contraire il faudra s’inquiéter non seulement du devenir de celle-ci, mais aussi de ses deux pilotes.

non felis dapibus ipsum sem, id commodo dictum neque. Lorem sed venenatis