La dernière chance de la Hendrick Motorsports

Lors de l’épreuve de Daytona, la voiture de Jimmie Johnson avait été contrôlée et le C-Post avait été déclaré non-conforme. La pénalité incluait notamment un retrait de 25 points au classement pilotes ainsi qu’au classement propriétaires. Chad Knaus, chef d’équipe, et Ron Malec, chef de voiture, s’étaient vus suspendus pour six épreuves.

La Hendrick a une première fois fait appel de cette sanction, mais été déboutée. Le recours de mardi prochain est le dernier pour annuler la pénalité.


La NASCAR et la Hendrick Motorsports seront entendues simultanément. D’un côté Chad Knaus se défend en déclarant que la voiture a passé avec succès l’inspection en 2011. Pour la NASCAR la pièce incriminée dépassait tout simplement le gabarit autorisé.

Malec et Knaus à Bristol

Comme l’appel est suspensif, Chad Knaus et Ron Malec seront présents à Bristol pour les Food City 500. De son côté la Hendrick n’a toujours choisi qui remplacera les deux hommes en cas de suspension.

C’est John Middlebrook qui rendra la décision. Ancien responsable de General Motors, il a eu à étudier trois appels depuis ses débuts en 2010 et a à chaque fois réduit les suspensions. Lors de l’appel de la Richard Childress Racing pour une voiture non-conforme de Clint Bowyer, Middlebrook n’avait pas diminué le nombre de points de pénalité.

diam accumsan id elit. facilisis neque. consectetur