L’anti-callage toujours en développement

En 2012 l’IndyCar prend un virage technologique. Pionnière dans le système d’injection utilisé sur ses moteurs turbo, elle intègrera également de nouveaux systèmes déjà utilisés par sa cousine la Formule Un dont : l’embrayage au volant ainsi que le système anti-callage.


Si le premier est déjà opérationnel et semble avoir conquis ses utilisateurs (malgré quelques callages lors des premières séances d’essais), le second est en retard et il est peu probable de le voir intégrer aux voitures pour l’ouverture de la saison à St. Petersburg.

La raison ? Les pilotes ont demandé à l’INDYCAR et AP Racing, le fabricant de ce dispositif, d’intégrer une fonction “arrêt aux stands” à l’instar de celle utilisée par les pilotes de Formule Un. Ceci leur faciliterait la tâche dans l’exercice des pit-stops lorsqu’ils doivent à la fois débrayer (en appuyant sur l’embrayage à fond avec leur main) tout en braquant pour s’extraire de leur emplacement.

L’utilisation de l’anti-callage est toujours dans les cartons, principalement parce que les pilotes nous ont demandé d’essayer d’intégrer son utilisation dans les stands.“, a avoué Will Phillips, Vice-Président de la Technologie de l’INDYCAR.

odio risus. mattis Sed elit. luctus fringilla